Actualités

Cancer : protection des paupières du soleil

Publié le
Cancer : protection des paupières du soleil

Protection des paupières du soleil pour se préserver du le cancer de la peau

C’est une étude scientifique qui a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Liverpool et qui a été exposée au cours du congrès de l’association des dermatologues britanniques du 4 au 6 juillet 2017 relevant que les paupières et l’arête du nez sont souvent oubliées au cours de l’application d’une protection solaire.
Cette étude a été menée sur un groupe de 57 britanniques qui ont appliqué un écran pour se protéger des rayons ultraviolets, des hommes et des femmes ont participé à cette expérience et ont été photographié avant et après la mise de la crème solaire. Ces individus n’ont reçu aucune instruction pour l’application de cette photo-protection. Le Dr Kevin Hamill qui a conduit cette étude s’est alarmé et a déclaré : « Il est inquiétant que les gens aient autant de mal à appliquer l’écran solaire correctement sur leur visage qui est une zone particulièrement à risque d’un cancer cutané en raison de son exposition au soleil ». D’autant qu’une grande majorité de cancer de la peau de type carcinomes basocellualires se développent au niveau de la tête, de la face et du cou.
Les chercheurs ont constaté que lors de l’application de la crème solaire par le groupe étudié, trois parties du visage sont oubliées, il s’agit de la hauteur et de l’arête du nez, du coin de l’œil et des paupières par 13,5 % des participants. Les résultats de cette étude ont montré qu’après une sensibilisation des volontaires sur l’usage de la crème de protection solaire, en recommençant l’application, il n’y a eu qu’environ 7% du visage oublié.

L’application de la crème de protection solaire sur les paupières est importante et cela s’explique par l’exposition de cette partie du visage au soleil.

Il est à noter que pour les britanniques, 90% des carcinomes se développent au niveau de la tête et du cou et 5% à 10% des cancers cutanés se trouvent localisés au niveau des paupières. Par ailleurs, une exposition prolongée au soleil entraîne avec l’avancée de l’âge des effets oculaires indésirables comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge et la cataracte.