Actualités

Une contraception hormonale pour réduire le syndrome prémenstruel

Publié le
Une contraception hormonale pour réduire le syndrome prémenstruel

Impact de la contraception hormonale sur le syndrome prémenstruel

Les chercheurs américains de l’université de médecine de Yale aux Etats-Unis ont conduit une étude associant un échantillon de 103 femmes qui prenaient une contraception hormonale et un groupe de femmes de 387 non utilisatrices pour évaluer l’impact de cette contraception sur le syndrome prémenstruel.
Les résultats de ces travaux ont montré des différences de scores de symptômes du cycle menstruel pour des variables telles que la dépression, la colère, l’irritabilité et certains symptômes physiques, entre les deux groupes de femmes.
Les scientifiques américains ont observé que la contraception hormonale cyclique permet de diminuer les signes de pré-menstruation.
Cependant, la période d’apparition des symptômes est comparable isolément du fait que les sujets aient utilisé la contraception hormonale ou pas. Une compréhension des effets mécanismes psychologiques et physiques de la contraception hormonale a permis d’orienter les cliniciens dans le diagnostic et le traitement du syndrome prémenstruel (SPM).