Actualités

Démarrage de la police environnementale à Sousse

Publié le
Démarrage de la police environnementale à Sousse

Démarrage des interventions de la police environnementale à Sousse le 1er août 2017

Le secrétaire d’Etat chargé de l’environnement a annoncé que les actions d’interventions de la police environnementale vont être lancées à Sousse, le 1er août 2017.
Plusieurs municipalités du gouvernorat ont été sélectionnées pour les débuts de cette police environnementale : la ville de Sousse, Kalaa El Kobra, Hammam Sousse et Msaken.
Les actions de la police environnementale vont être généralisées dans tout le territoire tunisien impliquant les différentes municipalités dans le pays en assurant les conditions nécessaires pour les interventions des policiers préservant l’hygiène du milieu et la propreté de l’environnement à savoir quatre voitures pour 12 agents de police.

Par ailleurs, les services de l’office national de l’assainissement (ONAS) ont démarré, le 5 juillet 2017, les travaux du chantier du curage d’Oued Halouf au niveau de la zone industrielle de Sidi Abdelahmid en éliminant les déchets hydriques et solides tout en éradiquant les mauvaises odeurs et à partir la deuxième quinzaine du mois d’août, il aura une modification pour le déversement des eaux assainies, dans cet oued, moyennant de nouvelles canalisations; le coût de ce projet d’assainissement est évalué à 450 mille dinars qui sont déployés en partie grâce à la contribution de la municipalité de Sousse et du ministère des affaires locales et de l’environnement.

Le projet de l’assainissement de la localité de Chott Mariem lui est estimé à 2,5 millions de dinars, le démarrage des travaux d’intervention sera initié au cours du premier trimestre 2018.