sommeil et diabete gestationnel

Enceinte ? Dormez bien pour éviter le diabète gestationnel

Publié le

L’insomnie est un facteur de risque de diabète gestationnel

C’est une nouvelle étude qui montre l’impact du sommeil sur la grossesse, et plus particulièrement l’insomnie, qui peut engendrer un risque accru de diabète chez la femme enceinte.

Des chercheurs américains viennent de montrer que le risque du manque de sommeil pourrait engendrer un diabète gestationnel chez les femmes enceintes. En effet, le fait de dormir moins de 6 heures diminue la sensibilité à l’insuline et la tolérance au glucose.

Cette étude a été réalisée sur une large cohorte de femmes enceintes, soit 175 000 femmes dont près de 6 % souffrant d’un diabète gestationnel. Les chercheurs américains ont pu interpréter 12 études analytiques évaluant que l’insuffisance du nombre du sommeil induisait dans une majorité de cas un diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel peut entraîner plusieurs complications durant et après la grossesse. Un sommeil équilibré pourrait réduire le risque de diabète, réguler l’index glycémique et éviter des complications aussi bien pour la mère que pour l’embryon au cours de son développement.