Actualités

Journée internationale de la HTA

Publié le
Journée internationale de la HTA

14 mai : Journée mondiale de l’hypertension artérielle

Le 14 mai 2005 a été annoncée comme Journée mondiale de d’hypertension artérielle par la Ligue mondiale contre l’hypertension. L’objectif de cette journée mondiale de l’hypertension artérielle de 2017 était de communiquer au public l’importance de l’hypertension et la gravité de ses complications médicales, et de fournir de l’information sur sa prévention, sa détection et son traitement.

L’hypertension artérielle est considérée comme un « serial killer » et un trouble insidieux qui peut induire des dysfonctionnements cardiovasculaires sévères comme l’infarctus, des attaques vasculaires cérébrales. L’hypertension artérielle peut altérer le fonctionnement des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins.

Un milliard de personnes souffrent d’hypertension dans le monde, soit 40 % dans les pays développés et 60 % dans les pays en voie de développement. En revanche, à l’horizon de l’année 2025 et à cause du vieillissement de la population et de l’évolution de mode de vie qui favorise les maladies non transmissibles, l’obésité et la sédentarité, une estimation de 1,250 milliards de malades qui seront atteints d’une hypertension artérielle

La Tunisie n’est pas épargnée par cette affection chronique. Plus de 30% des patients hypertendus sont des personnes âgées de plus de 35 ans et les femmes sont plus touchées que les hommes. L’hypertension artérielle affecte environ 5% des adolescents entre 15 et 20 ans, sans compter les malades qui s’ignorent.
Certaines catégories de personnes sont particulièrement vulnérables et à risque. Parmi les 35-55 ans, l’estimation est de 40 % à 50% de la population générale qui ne connaissent pas leurs chiffres de tension.

L’hypertension non traitée est courante et peut entraîner des complications cérébrales, cardiaques et rénales. La mesure de la pression artérielle est possible en dehors du seul cabinet médical grâce à des instruments d’auto-mesures à domicile ou bien dans un centre de soin ou bien dans une officine. Ces appareils de mesure de la tension artérielle permettent de passer outre le processus de l’hypertension blouse blanche, cela signifie l’adjonction de la pression élevée au cabinet médical et normale chez soi et le diagnostic de l’hypertension peut être retardé.

L’hypertension artérielle est une maladie silencieuse qui peut être traitée mais ne guérit pas. La prise régulière de son traitement est nécessaire pour maintenir une tension artérielle stable et prévenir des anomalies cardiovasculaires.