Actualités

La journée mondiale de Parkinson

Publié le
La journée mondiale de Parkinson

11 avril : vivre avec la maladie de Parkinson

La journée mondiale de Parkinson est célébrée le 11 avril 2017 dans le monde et en Tunisie sous le signe de « vivre avec la maladie de Parkinson ».
Les traitements actuels permettent de mieux contrôler les signes moteurs de cette maladie neurodégénérative incurable.
Cette maladie neurologique affecte les sujets de 65 à 70 ans et résulte de l’altération des neurones du cerveau entraînant des mouvements qui sont saccadés, incontrôlables et rigides. Les dommages des neurones cérébraux ne concernent pas seulement le système dopaminergique mais également d’autres sphères de neurotransmetteurs comme les sérotoninergiques, les cholinergiques, les adrénergiques, les glutamatergiques.
En outre, la maladie de la Parkinson entraîne des dommages du système des neurones dopaminergiques dans la para compacta du locus niger engendrant un ralentissement des gestes, des douleurs, des crampes musculaires, des tremblements et des difficultés de concentration, de lecture et d’écriture et des raideurs fluctuants.

Les facteurs de cette maladie neurologique restent méconnus. En fait, les causes de cette démence sont en rapport avec une prédisposition génétique, une exposition à des substances toxiques comme des pesticides et des métaux lourds. Cette maladie neurologique apparaît avec la phase du vieillissement et s’aggrave au fil du temps, des traitements permettent d’améliorer la qualité de vie des patients, mais cette maladie ne guérit toujours pas. Des substances sont protectrices entraînant la réduction de risques de la maladie de Parkinson comme les antioxydants, les œstrogènes et les vitamines B6, C et D.
La prévalence de la maladie de Parkinson est de 1% chez les sujets âgés de plus de 60 ans. L’incidence de cette maladie de Parkinson est de 8 à 18 cas pour 100 mille habitants par an.
En Tunisie, cette maladie affecte 1% à 2% de la population après 50 ans.