Actualités

Léger surpoids et risque de maladies chroniques

Publié le
Léger surpoids et risque de maladies chroniques

Un léger surpoids augmente le risque de maladies chroniques

C’est une étude américaine publiée le 18 juillet 2017 dans la revue « Jama » qui révèle qu’un léger surpoids augmente le risque de survenue d’une apparition de maladies chroniques.
Cette étude a analysé les données de 92.837 participantes dont des femmes ayant participé à une étude médicale nationale sur la santé des infirmières entre 1976 et 2012 ainsi que 25.303 hommes dans un groupe de professionnels de santé et ce de 1986 à 2012.
Un gain de poids entre le début de l’âge adulte et le milieu de la cinquantaine, même léger augmente le risque de pathologies comme le diabète et l’hypertension plus tard dans la vie. Les auteurs ont déterminé que, comparé à des personnes qui gardent la ligne, un gain modéré de poids de 2,2 à 10 kilos avant 55 ans accroît nettement la probabilité de maladies chroniques, de décès prématuré et réduit la possibilité de vieillir en bonne santé.
Frank Hu, professeur de nutrition et d’épidémiologie à la faculté de santé publique de l’université de Harvard, a déclaré : « Même un accroissement modeste de poids peut avoir des conséquences importantes pour la santé ». Les scientifiques ont montré qu’avec une augmentation du poids de cinq kilos, le risque de survenue du diabète de type 2 est accru de 30%, celui de l’hypertension artérielle de 14%, celui de pathologies cardiovasculaires de 8% et le risques de maladies oncologiques en rapport avec l’obésité est accru de 6%. Par ailleurs, l’augmentation du risque de décès prématuré s’élève à 5% même en absence d’un autre facteur de risque qui est le tabagisme.
Les chercheurs ont constaté qu’une surcharge pondérale sur une durée de trente ans réduit les chances de 17% de vieillir en bonne santé.

Selon les chercheurs américains, la prévention de ces maladies chroniques non transmissibles se base sur un régime alimentaire sain et un mode de vie équilibré.