Actualités

Migraine : Gène Clock et stress financier

Publié le
Migraine : Gène Clock et stress financier

Le gène Clock et l’instauration de la migraine à cause du stress financier

Une étude récente présentée, à l’occasion du 30ème congrès du collège européen de Neuropsychopharmacologie qui s’est déroulé du 2 au 5 septembre 2017 en France, révéle l’implication d’un gène nommé « Clock » dans l’installation de la migraine.
En fait, la migraine est une affection neurologique qui touche près d’un milliard d’individus dans le monde. Dans le cadre de cette étude menée par des chercheurs hongrois et britannique, une cohorte regroupant 999 patients de Budapest et 1350 participants de Manchester a été analysée. Les travaux cliniques se sont déroulés autour de deux variantes de polymorphismes nucléotidiques simples du gène Clock, gène qui joue un rôle important dans la régulation du rythme biologique corporel, de la thermorégulation et du cortisol, hormone du stress. L’interprétation des résultats a montré qu’il n’existe aucun lien direct entre la migraine et le gène clock, mais qu’un lien s’établit entre la migraine et ce gène en présence d’un stress d’ordre financier, certaines variantes du gène « Clock » s’expriment et le risque d’un mal de tête s’élève à hauteur de 20%.
Ce résultat a été révélé après une analyse génétique et une évaluation des questionnaires du groupe de ces travaux. Dans cette recherche, les scientifiques révèlent qu’l n’y a pas une seule origine de la migraine, que les causes impliquent des facteurs génétiques et des facteurs de stress.

Dans cette étude, les chercheurs mettent en lumière le stress financier avec des personnes porteuses de variantes particulières du gène Clock. Les évaluations des deux groupes, Budapest et Manchester, ont montré les mêmes associations. Les chercheurs ont conclus que les variantes génétiques étaient présentes chez plus de 30% des participants à ces travaux.

Cette étude pourrait fournir un indice sur la manière dont certaines maladies peuvent être liées au niveau génétique, ce qui est intéressant en tant que tel. Mais même au-delà, l’étude démontre comment un facteur de risque environnemental n’exerce son effet qu’en présence d’un facteur de risque génétique donné.

Source: EurekAlert – Financial stress is associated with migraine, if you have specific circadian gene variants