Actualités

Mobilisation nationale pour la distribution des eaux minérales conditionnées

Publié le
Mobilisation nationale pour la distribution des eaux minérales conditionnées

Campagne de sensibilisation à la distribution des eaux conditionnées

C’est le 12 juillet 2017 que la campagne de sensibilisation à la distribution des eaux conditionnées a démarré, cette campagne continuera jusqu’à la fin de la saison estivale.
Elle est réalisée en partenariat avec les différentes équipes de contrôle économique du ministère du commerce, des représentants du ministère de l’intérieur et de l’office national du thermalisme et de l’hydrothérapie (ONTH). Cette campagne va couvrir différentes zones du territoire assurant un contrôle des conditions de l’exposition et du stockage des eaux minérales et des boissons gazeuses.

Avec une exposition aux fortes chaleurs, les eaux minérales emballées peuvent être exposées à des altérations liées aux processus de conditionnement. Des fines particules polluantes peuvent être incorporées au niveau de ces eaux entraînant des pathologies dangereuses chez les consommateurs.
Pour signaler une infractions, il y a les numéros verts du ministère du commerce, le numéro de l’organisation de la défense du consommateur.

Les commerçants doivent veiller à ne pas exposer les eaux minérales sous de fortes températures à l’air libre.

Les eaux minérales sont contrôlées par les laboratoires au sein des usines de production, de l’office national de thermalisme et de l’hydrothérapie et également au niveau de l’administration de l’hygiène du milieu et de la préservation de l’environnement et également au niveau des structures du ministère du commerce. Il existe 24 unités de production des eaux minérales et autres boissons comme les boissons gazeuses.
La vigilance des citoyens est appelé pour renforcer la mobilisation des structures de santé et la sensibilisation pour les voies de la distribution des eaux conditionnées, le stockage approprié et l’exposition adaptée de ces produits hydriques afin de conserver l’hygiène du milieu et pour protéger la santé humaine.
Il est à noter que la moyenne de consommation est de 130 litres pour chaque citoyen tunisien et que la Tunisie produit un milliard et cinq cent millions de litres annuellement.