flambee de peste à Madagascar

La peste n’a pas disparu

Publié le

Cette maladie que l’on pourraient penser moyenâgeuse est malheureusement loin d’avoir totalement disparu, et elle est même en train de faire une flambée à Madagascar.

La peste : maladie endémique à Madagascar

Depuis les années 1990 la plupart des cas de peste humaines se sont déclarés en Afrique. De 2010 à 2015, on compte 3248 cas de peste dans le monde, et 584 décès dus à la peste. L’endémie est principalement localisée au Pérou, en République démocratique du Congo et en République de Madagascar.
Dans ce dernier pays, des cas de peste bubonique sont régulièrement notifiés presque tous les ans pendant la saison épidémique soit entre septembre et avril. Mais cette année de nombreux cas de peste se sont déclarés dès le mois d’Août. L’épidémie faisant déjà plus de 30 morts, l’OMS et le ministère de la santé malgache ont lancé une alerte car contrairement aux précédentes épidémies, celle-ci touche les grandes zones urbaines, y compris la capitale et les villes portuaires, ce qui augmente le risque épidémique.

Ce qu’il faut savoir sur la peste

La peste peut prendre, principalement, 2 formes cliniques : la peste bubonique et la peste pulmonaire.
La peste bubonique est la plus courante et se caractérise par une inflammation douloureuse des ganglions lymphatiques, les «bubons».
– La peste se transmet de l’animal à l’homme par la piqûre de puces infectées, par contact direct avec des tissus infectés et par inhalation de gouttelettes respiratoires infectées.
– La peste peut être très grave chez l’être humain, la forme bubonique est fatal de 30% à 60%, et sous forme pulmonaire, elle est particulièrement contagieuse et presque toujours mortelle si elle n’est pas traitée rapidement.
– Le traitement antibiotique est efficace contre la peste sous condition d’un diagnostic et d’un traitement précoces.
 
contamination par peste