Poliomyélite : Un nanopatch prometteur

Publié le
Poliomyélite : Un nanopatch prometteur

Le nanopatch est un nouveau protocole pour l’initiation de la vaccination contre la poliomyélite.

Il est à souligner que cette pathologie infectieuse est éradiquée dans le continent américain, le continent asiatique, la communauté des pays européens et dans certains pays africains comme la Tunisie. Des chercheurs australiens ont développé le nanopatch avec des microparticules qui peuvent être libérés pour la solution vaccinale. Les tests cliniques ont été efficients. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue « Scientific Reports » en octobre 2017. Ce nanopatch permet en effet d’améliorer la vaccination à partir d’une immunisation moins onéreuse et à l’aide d’une entité virale inactivée, ce qui va contribuer à améliorer d’une manière significative le moyen et donc le dispositif de vaccination. Cette vaccination contre la poliomyélite visé les cellules immunitaires de la peau affaiblies par le virus plutôt qu’au niveau des muscles et montrant un résultat thérapeutique probant. Dans ce contexte, les scientifiques ont ciblé une accessibilité thérapeutique à un vaccin universel moins coûteux et facile à administrer pour les personnes dans les zones épidémiques qui y sont encore touchées.