Actualités

Prise en charge des femmes victimes de violence dans les espaces appartenant au secteur de santé

Publié le
Prise en charge des femmes victimes de violence dans les espaces appartenant au secteur de santé
par Hela Kochbati

La prise en charge des femmes victimes de violence dans les espaces appartenant au secteur de santé : Réalité et aspiration

Tel a été le thème d’une table ronde organisée par l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP) à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale pour l’Élimination de la Violence à l’Égard des Femmes et du cinquième anniversaire du Centre d’assistance Psychologique aux femmes victimes de violence, et ce le mercredi 29 novembre 2017, au siège de l’ONFP sis au Centre Urbain Nord.
La rencontre a été présidée par Dr. Sonia Ben Cheikh, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la santé, et modérée par Mme. Ahlem Belhadj, pédopsychiatre et militante de l’association tunisienne des femmes démocrates.
Cette table ronde a été marquée par la participation du Dr. Héla Ouenniche, qui s’est penchée sur le bilan de cinq ans du Centre d’assistance psychologique aux femmes victimes de violence à Ben Arous, et de Mme. Asma Ksontini, consultante à l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes – ONU – Femmes présentant une communication sur « l’évaluation du projet de création des mécanismes intersectoriels pour la prise en charge des femmes victimes de violence».
« L’unité d’urgence médico-judicaire de l’Hôpital Charles Nicolle (INJED)» a été l’objet d’une autre communication présentée par Mr. Ahmed Benasr, professeur agrégé en Médecine Légale à la faculté de médecine de Tunis.

Près de la moitié des femmes en Tunisie sont victimes de différentes formes de violences.