Actualités

Prouesse en gynécologie à l’hôpital Aziza Othmana

Publié le
Prouesse en gynécologie à l’hôpital Aziza Othmana

Une première par une équipe de gynécologues à l’hôpital Aziza Othmana de Tunis

Une équipe de gynécologues à l’hôpital Aziza Othmana de Tunis a réussi dans une première intervention en son genre, une extraction d’une partie de l’ovaire d’une jeune patiente, en âge de procréer, atteinte d’un cancer et devant reçevoir une chimiothérapie; cette extraction a pour but de conserver ses ovocytes et de lui permettre de procréer. Selon le professeur agrégé Mohamed Khrouf, gynécologue au service de l’assistance à la procréation à l’hôpital Aziza Othmana : c’est une première intervention pour la préservation de la fertilité des femmes, qui contribue à permettre aux patientes atteintes de divers cancers recevant une thérapie anticancéreuse de sauvegarder leur capacité à concevoir un enfant quand elles le souhaitent d’autant que les thérapies dans les maladies oncologiques altèrent la fertilité des jeunes femmes à long terme.
Par ailleurs, Pr Khrouf a révélé que la congélation de l’ovaire diffère de celle des ovocytes. En fait l’ovaire sera conservé en congélation jusqu’à ce que la patiente soit guérie, ensuite il sera réimplanté chez la patiente. Dans le cas d’ovocytes, la procréation se ferait selon la méthode de la fécondation in vitro.