Actualités

Tunisie : campagne de propreté des plages

Publié le
Tunisie : campagne de propreté des plages

Mobilisation pour la propreté des plages tunisiennes

La campagne de propreté des plages démarre comme chaque année avant la saison estivale.
C’est une responsabilité des intervenants des municipalités, des membres de la société civile et des citoyens. Cette année, la campagne pour la propreté des plages va démarrer au cours du mois de mai avec un montant de l’ordre de 2,5 MD allouée à la dépollution des plages et à l’amélioration de paysages environnants avant l’accueil des riverains et des vacanciers.

La Tunisie est un site balnéaire d’excellence dans la région de la Méditerranée présentant un littoral de 16 mille kilomètres mais certaines plages souffre de pollutions de différents aspects comme ceux de Hammam-Lif et de Soliman.
Souvent les riverains sont à l’origine de pollution comme le rejet de déchets au niveau des rochers et des zones sablonneuses.

Il est à souligner que l’année dernière, un montant de 700 mille dinars a permis le nettoyage partiel des plages mais l’objectif escompté n’a pas été atteint.

D’autre part une réglementation vigoureuse a été mise en place commençant par des amendes allant de 40 à 60 dinars dans le cas de rejets anarchiques de déchets, mais aussi des sanctions plus lourdes mise en place dans le cadre de la préservation du littoral tunisien par l’Agence de protection et de l’aménagement du littoral (Apal).

De plus, des subventions ont été attribuées à 41 communes dans les régions littorales et les zones touristiques pour qu’elles puissent mener à termes leur campagne de propreté.

La dépollution et le nettoyage des plages constituent une éco-responsabilité commune entre les autorités locales et les riverains pour sauvegarder une gestion écosystémique des milieux marins et préserver la santé de tous.

(Crédit photo : Marc Ryckaert – Plage Hammamet Sud 2011)