bilan de sante mondiale

OMS : Le bilan de santé à l’échelle internationale

Publié le

D’après un récent rapport publié le 18 mai 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), moins de 50% de la population mondiale a une accessibilité aux soins sanitaires.

par

Par ailleurs, des chiffres et des informations ont été publiés indiquant que 100 millions d’individus sur la planète sont dans la précarité à cause de dépenses de santé non couvertes, en 2010.
D’ici à l’horizon de l’année 2030, la couverture médicale universelle pourrait être accessible pour une meilleure prise en charge à l’hôpital ou l’achat de la médication.
Par ailleurs, 13 millions de patients meurent chaque année à cause de maladies non transmissibles soit les maladies cardiovasculaires, les pathologies respiratoires chroniques, l’affection de diabète et les atteintes cancéreuses. Des fléaux affectant surtout les pays pauvres et ceux en voie développement.
En 2030, l’OMS souhaite diminuer les morbidités associés à ces maladies chroniques.

Santé infantile

En ce qui concerne, la santé infantile, 15 mille enfants sont décédés chaque jour avant l’âge de 5 ans, en 2016. L’objectif pour l’année 2030 concerne la mortalité néonatale et la mortalité des moins de 5 ans qui doivent être réduites, voire éliminées.
L’enjeu est de parvenir à ce que les pays réduisent au moins la mortalité néonatale jusqu’à ce qu’elle descende à 12 pour 1 000, et à 25 pour mille concernant la mortalité des enfants de moins de 5 ans.

Santé des femmes

Pour ce qui est la santé des femmes à l’échelle planétaire, 303 mille femmes ont perdu la vie à cause de complications pendant leur grossesse ou l’accouchement, en 2015. Dans ce contexte, le but souhaité en 2030 est de baisser la mortalité à moins de 70 décès pour 100 mille femmes vivantes après la naissance de leurs bébés.