attention à l'orgelet

L’orgelet : causes, symptômes et prévention

Publié le

Une douleur à la paupière, c’est une forme de furoncle au niveau des cils, c’est peut-être un orgelet. C’est une affection oculaire qui n’est pas à confondre avec le chalazion ou une conjonctivite. Comment déceler cette affection oculaire ? Quelles sont les causes de l’orgelet ? Comment se fait le diagnostic de cette atteinte oculaire ? Quelles modalités de prise en charge pour l’orgelet ? Et quelles sont les règles de prévention de l’orgelet ?

par

La détermination de l’orgelet

L’orgelet est une infection du follicule pilo-sébacé du cil, sorte de furoncle du cil, généralement causé par le staphylocoque doré. Il est bien plus rare que l’affection voisine, le chalazion. Il s’observe à tout âge mais plus souvent chez l’adulte. L’orgelet forme une petite boule centrée sur un cil qui contient du pus et peut faire mal. Au réveil, le patient sent dans la plupart des cas les yeux presque collés.
 
oeil

Les symptômes de l’orgelet

L’orgelet est un petit furoncle d’un cil situé au bord de la paupière, il est rouge, les paupières deviennent enflées, ce qui donne des sensations douloureuses et s’accompagnent d’une envie permanente de se gratter les yeux. Le patient présente la sensation d’un bouton rouge ou d’un corps étranger au niveau du bord cilié.

Les personnes à risque de l’orgelet

Généralement c’est les personnes qui sont immunodéprimés porteurs de risque. Il y a aussi les sujets diabétiques et ceux qui ont une maladie infectieuse par exemple.

Les facteurs de risques de l’orgelet

Parmi les paramètres de risque qui rendent un sujet vulnérable pour développer un orgelet, on retrouve les conditions d’hygiène, le maquillage de mauvaise qualité et non certifié, une infection au niveau des paupières, des fluctuations hormonales, le stress, la sécheresse oculaire, la rosacée de type oculaire qui est caractérisée par une irritation au niveau de la vision.

Le diagnostic de l’orgelet

L’examen clinique oculaire se fait par un ophtalmologue. Le diagnostic est en général facile et l’évolution se fait la plupart du temps vers une guérison spontanée.

La prise en charge de l’orgelet

La prise en charge de l’orgelet se fait par une voie médicamenteuse par l’usage d’un collyre ou l’application d’une pommade. Pour accélérer l’élimination du nodule infecté, appliquer sur l’œil fermé une compresse humide et tiède avec de l’eau chaude, pendant 10 à 15 minutes, 3 à 4 fois par jour. Parfois les orgelets récidivent et deviennent importants, cela peut nécessiter alors un traitement antibiotique par voie générale. Dans de rares cas, une chirurgie est effectuée pour extraire l’amas nodulaire, c’est dans le cas d’un orgelet enkysté et résistant à la médication. L’opération oculaire se fait sous anesthésie locale en drainant le bouton et en soulageant la pression oculaire.

Les modalités de prévention d’un orgelet

La prévention passe par plusieurs voies essentiellement la bonne hygiène des yeux et le nettoyage courant des mains. Par ailleurs, il ne faut pas appliquer une crème ou des teintes de maquillage d’origine méconnue, ne pas partager son maquillage avec d’autres personnes et toujours se laver les mains avant de toucher les yeux. Il est conseillé également de désinfecter les lentilles de contact avant de les poser dans les yeux et aussi après les enlever le soir surtout pour pallier à une maladie infectieuse oculaire comme l’orgelet.