plantes medicinales pour la sante de l enfant

Les plantes médicinales au service de la santé de votre enfant

Publié le

Sous forme de poudres, d’infusions, de teinture ou de baume, fraîches ou séchées, les plantes médicinales existent depuis des millénaires et ont toujours été utilisées pour apporter des soins divers. Il s’agit de la phytothérapie source de traitements naturels.

par

Mais la question qu’on se poserait, serait-elle bénéfique et sans danger pour nos enfants ?
Erreur! La phytothérapie est bénéfique dans certains cas et sous contrôle médical mais doit faire l’objet de certaines précautions, car les principes actifs peuvent parfois avoir des effets toxiques sur les petits.

Plantes médicinales par voie orale chez les enfants

La prudence s’impose !

 
Quelques rares plantes médicinales peuvent être utilisées chez les enfants de moins de douze ans.
Par exemple, à partir de l’âge de six ans, il est possible d’utiliser toujours sous contrôle médical :
• les graines de psyllium (contre la constipation),
• le gingembre (contre les nausées)
• le thym (contre la toux)
 
Les enfants âgés de plus de trois ans peuvent bénéficier des propriétés thérapeutiques :
• du jus ou des extraits de canneberge (contre les infections urinaires récidivantes),
• de la guimauve (contre la toux)
• de l’aubépine (soulager la nervosité et les troubles du sommeil).
 
Avant l’âge de trois ans, les plantes médicinales sont rarement recommandées mais elles existent comme :
• le fenouil (apaiser les maux de ventre)
• les cônes de houblon qui, séchés et vieillis pendant un an, servent à remplir des oreillers pour favoriser le sommeil des tout-petits.

Applications locales de plantes médicinales chez les enfants

Un usage possible !

Certaines plantes peuvent être utilisées chez les enfants en application locale sur la peau comme :
• La farine d’avoine à diluer dans un bain pour apaiser les irritations de la peau des enfants de tous âges,
• la teinture d’arnica appliquée à partir de l’âge de trois ans pour soulager les contusions et les ecchymoses,
• les feuilles d’hamamélis ou de fleurs de souci (calendula) en infusions pour soulager les problèmes de peau à partir de six ans.
 
plantes et enfants avec precaution

Une sélection de plantes pour la santé de vos enfants

• Fenouil (Foeniculum vulgare):
Les graines de fenouil sont connues pour être les meilleures amies des bébés sujets aux coliques et de leurs mamans du coup.
– leurs propriétés digestives
– diminuent les crampes intestinales
– efficaces en cas de gaz et de ballonnements
– efficaces dans un bain de vapeur pour calmer la toux.
– action antispasmodique pour réduire la toux sèche.
 
• Sureau (Sambucus nigra):
Le sureau est une plante antivirale efficace contre
– la grippe,
– la fièvre
– les maladies infantiles éruptives en général (rougeole, roséole, varicelle).
Le sureau arrête le nez qui coule et diminue l’inflammation des muqueuses des voies respiratoires.
 
• Cataire (Nepeta cataria):
Apaisante, elle améliore le sommeil de nos enfants. Elle convient aux enfants hyperactifs ou stressés et à ceux qui ont une forte fièvre.
 
• Arnica (Arnica montana):
L’arnica est une plante qui soigne les ecchymoses des enfants, notamment les foulures et les coups.
– favorise la guérison rapide des peaux blessées,
– diminue la douleur
– freine la formation de cicatrices.
 
• La mélisse
Cette plante a beaucoup de vertus :
– digestives,
– antivirales,
– anti nauséeuses
– calmantes
– diminue les gaz, les ballonnements et les crampes
– très efficaces pour accompagner la fièvre chez vos enfants grâce à sa propriété diaphorétique froide.
– un goût citronné agréable.
On peut la donner aux enfants dès l’âge de un an.

Les huiles essentielles de plantes médicinales

Un danger chez les enfants !

Les huiles essentielles doivent être impérativement utilisées sous avis médical et avec la plus grande prudence chez les enfants.
Il ne faut jamais utiliser l’huile essentielle de cannelle, de girofle, de muscade, d’origan, de thym ou de menthe poivrée chez un enfant sans avis médical.
Par ailleurs, l’usage d’huiles essentielles par voie orale doit être évité chez les enfants.

Astuce médicale : désinfecter votre maison

Pour désinfecter une pièce, le Dr Morel conseille, par exemple, un mélange de quelques gouttes d’eucalyptus radié, de lavande fine et d’aiguilles de pin.