Nos Plus

Allô, Maman… Ca y est ! J’suis une ado

Publié le
Allô, Maman…  Ca y est ! J’suis une ado

Ma fille a grandi. C’est une belle plante.

A 12 ans, elle mesure déjà 1,65 m. Ses petits bisous se font de plus en plus rares.
Sa vie, c’est l’école et les copains-copines. Connectée sur MSN, elle gère calmement son blog perso, son blog tektonik, son groupe rose fluo,… Je censure un temps, autorise quelques écarts de temps en temps, mais panique totalement face aux 127 messages qu’elle reçoit quotidiennement.

Ses menstruations, elle les a eues il y’a quelques mois. Du bout des lèvres, je continue à demander à l’épicier du quartier, le paquet de serviettes hygiéniques timidement enveloppé dans un sac de plastique. Moi qui n’utilise que des tampons, j’oublie à tous les coups de lui en acheter, en pharmacie ou en grandes surfaces.

Je vois d’ici que vous allez me dire, pourquoi ne les achèterait-elle pas elle même ? Je veux éviter de l’entendre me déclarer : «J’ai pris des tampons maman. Avec l’été qui arrive, c’est plus pratique !» Si je lui dis que moi, je n’en ai utilisé que vers la trentaine, elle risque de me rire au nez.
Sur Internet, des centaines de références et témoignages s’affichent et précisent notamment que les tampons sont pratiques, faciles à mettre et préservent la virginité des petites. Essayez de l’en dissuader après ca! Pour ma part, je tente de gagner du temps et achète docilement des paquets de serviettes hygiéniques avec le sourire.

De vous à moi, je préfère penser au vaccin contre le cancer de l’utérus.
Disponible depuis peu, il représente désormais une protection contre un cancer qui touche, chaque année, 500.000 femmes dans le monde. En Tunisie, les médecins avec qui j’en ai discuté sont enthousiastes et le préconiseraient volontiers. Ce vaccin se pratique chez les adolescentes avant le début d’une vie sexuelle régulière et de préférence avant « la toute première fois ».

Première fois, le voilà le maître mot de l’adolescence.

Toutes les premières fois vont y passer. Premières amours, premières règles, premières sorties, premier flirt, premières cigarettes… Les premières fois vont se succéder. Elles ressembleront diablement à mes premières fois, mais bon, je ne me rappelle pas, ou bien j’ai oublié, ou alors « c’était il y a longtemps » comme le chantait Jacques Brel

Colères, rébellions, peurs, défis, …La crise de l’adolescence est sans conteste longue, pavée de grandes questions pour ma petite fille et source de beaucoup de problèmes pour moi.
Pour le moment, elle n’a que 12 ans, peut être devrais-je commencer par réfléchir à son début d’acné, à sa première épilation programmée pour cet été.

En attendant, je me remets de mon émotion d’hier. Nous sommes allées acheter ses premiers sous vêtements…