Nos Plus

La fluorose dentaire

Publié le
La fluorose dentaire

La fluorose dentaire est une pathologie qui est liée à une concentration excessive de fluor. Celui-ci est un élément minéral très présent dans la nature, les minerais, l’eau, les boissons comme le thé vert et des aliments comme les légumes, les céréales, les poissons, etc.

par Hela Kochbati

A faibles doses, le fluor est un ami des dents, parce qu’il renforce l’émail et réduit les caries. Cependant, un excès d’exposition de la dentition au fluor entraîne une fluorose qui n’est pas sans risque pour la santé et peut devenir nocive. De plus, cet excès de fluor à un effet inesthétique sur la dentition. En revanche, des soins dentaires adéquats et une hygiène bucco-dentaire permettraient de réparer cette affection dentaire et retrouver des dents saines. Comment déceler les signes de la fluorose ? Quels sont les traitements ? Réponses avec notre spécialiste.

L’avis du spécialiste Médecin Dentiste Dr Amine Ouerghi

Dr Amine Ouerghi

Comment définir la fluorose dentaire ?

La fluorose dentaire est définie selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) comme étant une maladie causée par un apport excessif en fluor. Les effets de la fluorose sur les dents apparaissent beaucoup plus tôt que les effets
sur le squelette observés chez les personnes exposées à des quantités importantes de fluor. La fluorose dentaire clinique se caractérise par l’apparition de taches et de trous sur la surface des dents. Dans les cas les plus graves, tout l’émail peut être endommagé.

Quels sont les axes de la démarche diagnostique de cette maladie ?

Le diagnostic de la maladie est basé sur les manifestations cliniques typiques pour les différents degrés de fluorose touchant la dentition du patient.

Comment en déceler les premiers signes?

Les premiers signes de la fluorose dentaire apparaissent comme de fines stries blanches au travers de la surface de l’émail. En se basant sur ces descriptions, les changements de l’émail peuvent être classés en 10 degrés à l’aide d’un score variant de 0 à 9. Les scores représentent des classes de caractères macroscopiques et devraient, par conséquent, être uniquement considérés comme des points arbitraires dans l’étendue des changements macroscopiques.

Quels sont les indices des scores d’évaluation de la sévérité d’une fluorose dentaire ?

Les modifications de l’émail peuvent être classées en 10 degrés à l’aide d’un score variant de 0 à 9. C’est là, la classification de Thylstrup-Feyerskov modifié (TFindex). Bien évidemment, il y a d’autres classifications comme celle de Henry Trendly Bean

0- L’émail reste normalement translucide, brillant, et blanc crémeux après essuyage et séchage de la dent. On observe de fines lignes blanches et opaques au travers de la surface de la dent.
1- On trouve ces lignes partout sur la surface. Elles correspondent à la position des périkymaties. Dans
certains cas, on peut également voir au niveau des cuspides et des bords incisaux un aspect léger de «cimes enneigées» ou « snowcapping».
2- Les lignes blanches et opaques sont plus prononcées et fusionnent fréquemment pour former de petites zones nuageuses dispersées sur toute la surface. Les «cimes enneigées» des cuspides et des bords libres sont répandues.
3- Il se produit une fusion des lignes blanches et des zones nuageuses d’opacité recouvrent une grande partie de la dent. Entre les zones nuageuses, on peut trouver des lignes blanches (aspect réticulé).
4- La surface entière présente une opacité marquée ou apparaît blanc crayeux. Les parties de la surface exposées à l’attrition ou à l’usure peuvent apparaître moins affectées.
5- La surface entière est opaque, et il y a des puits ronds (pertes focales de l’émail externe), inférieurs à 2 mm de diamètre.
6- On voit fréquemment les petits puits, fusionner dans l’émail opaque pour former des bandes inférieures à 2 mm en hauteur. On trouve également à ce stade des bords occlusaux écaillés où la dimension verticale de l’usure est inférieure à 2 mm.
7- Il y a une perte de l’émail superficielle dans des zones irrégulières, et moins de la moitié de la surface est concernée. L’émail intact restant est opaque.
8 -La perte de la couche externe concerne plus de la moitié de l’émail. L’émail intact restant est opaque.
9- La perte de la majeure partie de l’émail externe conduit à un changement de la forme anatomique de la surface des dents. Souvent, on remarque un bandeau cervical d’émail opaque subsistant

Quels soucis pour la fluorose dentaire ?

Les cas sévères de fluorose altèrent l’apparence de la dentition par une décoloration, un émail altéré, dur, poreux, difficile à nettoyer. Pour les cas légers, souvent les signes de la fluorose passent inaperçus.

Et la prévention ?

Premièrement, il faut consulter un dentiste une fois par an, voire tous les six mois.
Deuxièmement, il est essentiel de surveiller la dose du dentifrice fluoré que l’enfant, le jeune ou l’adulte utilisent. Il faut prendre une dose correspondant à la taille d’un pois qui suffit largement pour une protection
fluorée souhaitée. Par ailleurs, il faut apprendre au petit enfant de ne pas avaler un dentifrice fluoré après le brossage.

Comment se fait le traitement de la fluorose dentaire ?

Le traitement se fait fonction du degré d´atteinte des dents par la fluorose, il a pour but de traiter la surface des dents afin de cacher et geler la décoloration.
1- La micro-abrasion : C’est une approche utilisée quand la fluorose est très légère à légère, elle permet l’abrasion de la couche externe de l´email.
2- Le blanchiment des dents : L´éclaircissement des dents peut cacher la fluorose légère à modérée.
3- L’obturation a la résine composite: La résine composite utilisée est de couleur semblable à celle des dents elle est collé sur la surface de la dent cachant la fluorose dentaire légère à modérée.
4- Les facettes en porcelaine : Les facettes forment une coquille en céramique au-dessus de la surface de la dent.
5- La prothétique des dents atteintes pour les cas plus sévères et le recouvrement totale par une couronne.