Le glaucome une affection oculaire insidieuse

Publié le
glaucome

Le glaucome est une pathologie oculaire qui est en rapport avec l’augmentation de la tension artérielle. Cette maladie des yeux touche près 3% de la population générale en Tunisie.

par

Les premiers signes se manifestent généralement après 40 ans et l’incidence de cette maladie oculaire s’élève avec l’âge.
Quels sont les symptômes du glaucome ? Quels sont les types de cette maladie oculaire? Comment se fait le diagnostic et la prise en charge? Et comment se prévenir du glaucome ?

Les symptômes du glaucome

Le glaucome peut être symptomatique ou asymptomatique selon les cas. Dans certains cas, une élévation de la pression intraoculaire engendre une survenue de glaucome, le patient se rend compte du trouble de sa vision et des douleurs oculaires. En revanche, dans d’autres cas la pathologie se développe d’une manière silencieuse. L’anomalie
oculaire doit être traitée précocement pour pallier à des complications graves comme une dégradation du nerf optique et une dégénérescence du champ visuel.

Quelle sont les origines du glaucome ?

Le glaucome peut en effet avoir de différentes origines. Il peut être lié à l’hérédité, à un traumatisme accidentel
au niveau de l’oeil ou pseudoexfoliation, à une élévation de la tension artérielle ou une hypotension, une cardiopathie, à des maladies chroniques comme le diabète et à des troubles de la glande thyroïde comme une hypothyroïdie.
La prise de certaines médications et la consommation de produits dopants peuvent induire un glaucome.

La prise en charge du glaucome

La prise en charge du glaucome se fait selon le genre du glaucome. Le traitement par une voie médicamenteuse est adopté dans la majorité des cas. Le traitement médicamenteux est attribué d’une manière topique par l’intermédiaire de l’instillation de collyres selon trois types : par une monothérapie, par une bithérapie ou par une trithérapie selon les cas. Les actes interventionnels peuvent se faire selon une chirurgie ou une application laser. Pour le glaucome chronique, l’acte de chirurgie se fait soit par une trabéculectomie, soit par l’implantation de valves oculaires au niveau de l’angle irido-cornéen. La trabéculectomie est l’ablation de tout le trabéculum ou bien d’une partie pour libérer l’excrétion de l’humeur aqueuse après sa filtration. En effet, la chirurgie permet l’écoulement
de l’humeur aqueuse à travers une fente de l’angle irido-cornée. Dans le cas d’un glaucome aigu, le traitement se fait d’une manière locale, par des injections intraveineuses ou bien par le laser (une iridectomie) dans le cas d’un glaucome à angle fermé pour améliorer l’évacuation de l’humeur aqueuse et également les altérations et le rétrécissement du champ visuel.

La prévention du glaucome

Les mesures préventives du glaucome concernent l’évitement de la prise de corticoïdes à une durée prolongée, la protection des méfaits du soleil avec le port de lunettes appropriées, avoir une bonne hydratation et une alimentation équilibrée pour pallier à un manque d’éléments minéraux et de vitamines.
Parmi les règles de prévention de la pathologie oculaire, le maintien d’une glycémie stable, la surveillance de la tension artérielle, l’éloignement des cas de stress et la pratique d’une activité physique régulière pendant au moins une trentaine de minutes par jour en évitant les sports violents et ceux qui risquent d’entrainer une augmentation de la pression intraoculaire. Uun examen annuel de la vue doit être réalisé chez l’ophtalmologiste tous les ans pour les sujets âgés de plus de 40 ans.

Ahmed Chaouch

Dr Ahmed Chaouch, Ophtalmologiste

1) Comment déterminer les signes du glaucome ?

Les signes du glaucome se manifestent selon le type du glaucome. Cette maladie de l’oeil se caractérise par une élévation de la tension oculaire et survient généralement et particulièrement chez les sujets de plus de 40 ans.
Uun glaucome peut s’installer à tout âge. Dans une majorité des cas, elle est asymptomatique et elle est découverte d’une manière fortuite lors d’une consultation ophtalmologique. Cette maladie oculaire peut entrainer une baisse
du champ visuel, être à l’origine de la cécité. En effet la perte de vue à la suite d’un glaucome est irréversible.
Dans cette atteinte oculaire, le liquide intraoculaire (humeur aqueuse) a du mal à s’évacuer. Une grande pression peut altérer le champ de vision et installer une cécité.

2) Quels sont les types du glaucome ?

Il existe 2 types de glaucome.
-Le glaucome chronique qui évolue progressivement dans le temps.
Les premiers symptômes de cette affection peuvent être visibles après quelques années, parfois après une dizaine d’années après le début de cette affection oculaire. Dans le cas où cette forme de glaucome est diagnostiquée précocement alors elle serait traitée et la vision du patient serait stabilisée. En absence d’une prise en charge, le patient peut développer des complications avec une réduction du champ de la vision et parfois à la perte complète de la vision.
-Le glaucome aigu qui s’installe d’une manière brutale et entraine des picotements, des douleurs et des troubles de la vision. Il est dû à une fermeture spontanée de l’angle par lequel passe l’humeur aqueuse. Cet angle étant obturé par l’iris. Dans le glaucome aigu (le glaucome à angle fermé) qui se présente avec une douleur oculaire, un oeil rouge, une cornée trouble, une pupille dilatée, un globe oculaire épaissi et rude et d’autres signes perceptibles.
C’est une urgence médicale pour soigner l’augmentation soudaine d’une pression intraoculaire.

Dans le cas d’un glaucome chronique (le glaucome à un angle ouvert), c’est le plus courant des cas de glaucome, alors le rétrécissement de la vision périphérique est souvent imperceptible, généralement les deux yeux sont affectés, la prise en charge de ce glaucome permet d’éviter une perte progressive de la vue.

3) Comment se fait le diagnostic du glaucome ?

Le diagnostic du glaucome se fait par une mesure de la tension oculaire. L’examen renferme aussi une évaluation de l’intensité de l’atteinte et de la dégradation du champ visuel. Il y a aussi la pachymètrie qui assure la mesure de l’épaisseur cornéenne, puisque une cornée ayant une épaisseur élevée entraine une élévation de la tension intraoculaire.

4) Quelles sont les complications du glaucome ?

Un glaucome non traité engendre un rétrécissement du champ visuel, des troubles de la vue et même une cécité. Pour un glaucome chronique, la cécité peut se produire au bout de quelques années. La perte de la vue par un glaucome est irréversible.

5) Quelles sont les mesures de prévention d’un glaucome ?

La prévention comporte plusieurs volets en matière de glaucome. La principale mesure de prévention est le contrôle de la tension oculaire d’une manière régulière. Par ailleurs, une application d’un traitement laser constitue une mesure de protection et de préservation de la vue pour les personnes à risques.
Il est important pour les personnes ayant une prédisposition familiale au glaucome d’informer leur médecin ophtalmologiste lors de la consultation. Lors d’un glaucome chronique, de traiter les signes oculaire, de prendre ses médicaments et de suivre les conseils de l’ophtalmologiste. Par ailleurs, il essentiel de mesurer la tension intraoculaire d’une manière régulière pour pouvoir faire une évaluation thérapeutique particulièrement dans le cas d’un glaucome chronique. Dans le cas, d’un glaucome aigu et dans le cadre de la prévention, il est conseillé d’effectuer un traitement laser pour le rétablissement du champ visuel et l’amélioration de la vue du patient.