Nos Plus

Hémorroïdes

Publié le
Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont dues à une dilatation des veines au pourtour de l’anus. Cette pathologie de l’appareil digestif est assez courante mais bénigne et touche autant les hommes que les femmes.

par Hela Kochbati

Cette pathologie apparaît surtout entre 40 et 65 ans. Les hémorroïdes sont au rectum, ce que les varices représentent pour les membres inférieurs. Elles sont généralement bénignes mais désagréables et gênantes pour les
patients. Cependant, plusieurs médicaments permettent de soulager les algies et les poussées hémorroïdaires. Quelquefois, il se produit des complications comme des fissures anales, des condylomes, un prolapsus ou encore un cancer rectal.
Quelles sont les causes et les différentes formes d’hémorroïdes ? Quels sont les signes de cette affection digestive ? Et qu’en est-il de la prise en charge?

Notre spécialiste, Dr Faouzi Ben Salem Spécialiste en Médecine interne, vous répond.

Dr Faouzi Ben Salem

Comment définir les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont une association de veines dilatées situées à deux endroits de l’anus. A la base, entre la peau de l’anus et le sphincter, on repère les hémorroïdes externes et en amont, il y a les hémorroïdes internes.

Comment déceler les signes des hémorroïdes ?

Pour les symptômes des hémorroïdes, le sujet sent quelque chose qui sort de l’anus, souvent des douleurs sont ressenties soit pendant, soit après la défécation. Par ailleurs, les signes les plus alarmants sont les saignements
qui surviennent après une défécation.
En cas de saignement, il est nécessaire de consulter un médecin parce que les hémorroïdes peuvent être liées à des
polypes intestinaux ou à des lésions précancéreuses.

Quelles sont les causes des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes ont toujours des causes directes liées à la constipation, à l’accouchement, à des troubles du transit intestinal ou le maintien d’une stature prolongée engendrant une thrombose.

Quelles sont les conséquences sévères liées à des hémorroïdes ?

Les conséquences sévères les plus fréquentes en rapport avec des hémorroïdes sont l’apparition d’une anémie profonde suite à des saignements minimes mais répétés ainsi qu’une douleur notable mais il peut également se produire une fissure anale puisqu’à force de pousser au niveau de l’anus, des déchirures surviennent. Dans certains
cas, on note des thromboses locales avec une dilatation des veines au niveau du rectum.

Et les traitements ?

La prise en charge les hémorroïdes consiste à traiter la cause du problème.
Le traitement se fait généralement avec une prescription médicamenteuse selon les cas comme des anesthésiants locaux, des suppositoires, des crèmes ou des pommades, soit un traitement pour l’insuffisance veineuse afin d’accélérer le retour du sang. Une alimentation équilibrée, riche en légumes et fruits de saison, beaucoup d’eau et également beaucoup d’activité physique sont nécessaires. En général, ce ne sont pas des cas urgents qui nécessitent
une hospitalisation ou une chirurgie.
Souvent, il y a une gêne et un inconfort parce qu’il y a beaucoup de varices qui sortent de l’anus ou prolapsus
hémorroïdaire. Dans le cas où les signes sont minimes, le sujet peut ne pas se soigner. En revanche, l’urgence dans
les hémorroïdes, c’est la thrombose hémorroïdaire. Bien évidemment le traitement essentiel demeure de traiter la cause, notamment la constipation.
Une fois les traitements efficients pour le patient, les crises hémorroïdaires disparaissent.

Quelles sont les mesures de prévention des hémorroïdes ?

Nous avons tous eu des hémorroïdes.
Cependant, il faut éviter qu’elles deviennent pathologiques. Le seul moyen d’agir d’une manière préventive est de réguler le transit colique, de ne pas rester trop longtemps sur les toilettes, ne pas pousser, ce sont des règles essentielles. Pour les règles de prévention, il est important d’éviter la constipation, de manger sain en privilégiant des légumes, des fruits et des fruits secs et d’avoir une bonne hydratation au cours de la journée.

Quels conseils adressez-vous aux patients en cas d’hémorroïdes ?

Ils doivent privilégier une alimentation équilibrée riche en fibres, boire beaucoup d’eau jusqu’à 2 litres d’eau par jour etsurtout pratiquer une activité physique.
Je trouve que le meilleur traitement préventif est la marche. Il faut éviter les troubles du transit intestinal. Par exemple, les bananes et les produits laitiers entraînent des constipations pour certaines personnes.
La triade contre l’apparition des hémorroïdes, c’est de bien s’hydrater, de consommer des fibres car souvent c’est un problème de constipation qui est derrière les hémorroïdes et de pratiquer un sport régulier.