kinésiologie

La kinésiologie, votre nouvel allié bien-être

Publié le

La recherche du bien-être et d’un meilleur équilibre tant sur le plan physique qu’émotionnel, et une quête qui prend aujourd’hui de plus en plus de place dans la vie de tout un chacun.

par

C’est dans sans surprise que l’on voit apparaître sous nos cieux une nouvelle pratique, qui existait par ailleurs depuis des décennies en outre-mer. Zoom sur la kinésiologie.

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

Tournons-nous d’abord vers le terme en lui-même, il est constitué de la contraction de deux mots grecs « kinesis
» et « logos », le premier correspond au mot mouvement et le second à celui d’étude ou de science. La kinésiologie
est donc la science du mouvement. Elle est appliquée depuis plusieurs années déjà, notamment au Canada et en Europe, et commence à voir le jour en Tunisie.

D’où vient la kinésiologie ?

La kinésiologie est née dans les années 60 aux Etats unies. Et c’est un chiropracteur, le Dr. Goodheart qui en est le père. En soignant ses patients, ce chiropracteur a constaté qu’il existe souvent un lien entre le manque de tonicité d’un muscle et la présence d’un organe malade. Il a alors eu l’idée de concevoir des tests musculaires manuels qui serviraient à détecter les muscles faibles, pour pouvoir ainsi prévenir ou soigner certains troubles plus profonds qui peuvent exister dans le corps. Au fil des années, d’autres spécialistes de la santé s’intéressent à cette pratique, l’enrichissant à leur tour. Au Canada, l’association des kinésiologues existent depuis les années 80. Bien que la pratique se généralise et jouisse de beaucoup d’intérêt d’organismes officiels pour structurer la profession, elle n’est toujours pas reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

La kinésiologie : pourquoi faire ?

La kinésiologie est donc une pratique professionnelle qui se donne pour but d’aider les patients à trouver un état d’équilibre et de bien-être physique mental et émotionnel. Pour se faire, elle se base sur plusieurs techniques qui utilisent la réaction du muscle face au stress ou à une stimulation pour mettre à jour puis soulager les éventuels déséquilibres présents dans le corps.

La kinésiologie : le principe

Cette pratique s’inspire largement de la médecine chinoise et notamment de l’acuponcture. Dans sa démarche, elle s’appuie sur l’existence d’énergie qui circule dans les méridiens. Celle-ci jouerai un rôle majeur dans l’apparition de certains troubles (si elle est affectée). C’est en travaillant sur l’harmonisation de cette énergie et la recherche d’un équilibre, entre autres, que le kinésiologue aide ses patients à retrouver le bien-être.

Qu’est-ce qu’un kinésiologue ?

Le kinésiologue est donc un praticien, un éducateur de santé qui peut apporter son aide et son soutien aux personnes recherchant à atteindre un état de bien-être et une meilleure qualité de vie, c’est valable pour ceux qui souffrent de stress notamment.
Dans le cas d’affections nécessitant une prise en charge par un médecin comme le mal de dos ou d’autres pathologie, le kinésiologue peut apporter une aide complémentaire aux soins prodigués par un spécialiste de la santé. En effet, le kinésiologue par sa pratique associant techniques occidentales modernes et techniques traditionnelles anciennes, tente d’identifier les déséquilibres autant sur le plan physique que mental, émotionnel et énergétique. En restaurant l’équilibre, il peut être d’une grande aide aux patients en prise avec un trouble.
La kinésiologie est aussi utilisée comme technique de développement personnel. Dans ce cas, le kinésiologue peut s’apparenter à un coach. C’est alors qu’en s’assurant que le système musculaire retrouve son fonctionnement énergétique optimal, il aide la personne à disposer de son plein potentiel pour atteindre les objectifs qu’elle se fixe.

C’est pour qui ?

La kinésiologie intervient ainsi sur l’ensemble du corps, par le biais des muscles et l’énergie qui y circule. Elle est indiquée pour les personnes qui sont à la recherche de plus de confiance en eux ou d’une direction dans les choix de vie, mais aussi pour ceux qui souffrent de phobies ou encore de mal des transports. Elle aiderait aussi à surmonter certains maux chroniques comme la boulimie ou la mélancolie. En revanche, elle ne soigne pas les
maladies. Dans ce dernier cas, elle peut être complémentaire aux soins principaux.

Le test musculaire

Le test musculaire est donc l’outil principal du kinésiologue. En stimulant les muscles, c’est un dialogue direct qu’il installe avec celui-ci, et fait appel à la mémoire du corps. Son but est alors de dénouer les blocages qui se sont installés au fil des ans. Le test de base consiste à poser une question à la personne alors qu’elle tend le bras sur lequel le praticien effectue une légère pression. Dans sa réaction normale, le bras est comme verrouillé et résiste. Mais en cas de stress et en conjugaison avec la question posée, la réponse du système musculaire est modifiée, « le bras tombe sous la pression » pour ainsi dire. Ce test a donné naissance à de nombreuses autres techniques, aujourd’hui largement utilisées en kinésiologie.

Comment se passe une séance ?

Contrairement à ce qui se passe dans d’autres pratiques, dans une séance de kinésiologie, le patient est totalement actif. Il commence par définir son objectif, ce qu’il est venu chercher. Cela peut être se débarrasser de son stress, d’insomnies ou bien d’un mal de vivre diffus. Le praticien encourage son patient à formuler son objectif de manière positive ; le travail de ce dernier a déjà commencé. Là c’est une conversation à trois qui commence : entre le praticien, le sujet et son corps.
Le kinésiologue interroge les muscles, par le biais du fameux tes musculaire pour retrouver l’origine du trouble, des évènements qui en sont à l’origine, et dont le sujet ne se rappelle pas forcément. Une fois qu’un muscle aura accusé une faiblesse, il sera en mesure de tenter de corriger les déséquilibres. Au sujet de se laisser porter par les questions et de mener le praticien vers la source de son mal.

A retenir sur la kinésiologie

La kinésiologie est une pratique professionnelle qui se donne pour but d’aider les patients à trouver un état d’équilibre et de bien-être physique mental et émotionnel
-La kinésiologie est aussi utilisée comme technique de développement personnel
-La kinésiologie s’inspire autant des techniques occidentales modernes que d’autres traditionnelles et anciennes.
-Une séance de kinésiologie est active, il y a un dialogue continue entre le praticien, le sujet et son corps