Nos Plus

La lithiase biliaire

Publié le
La lithiase biliaire

La lithiase biliaire affecte 10 % à 15 % de la population générale. Cette affection se manifeste par la formation de calculs dans les voies biliaires ou hépatiques. Les signes majeurs de la lithiase biliaire sont la fièvre qui peut dépasser 38,5° C, des algies hépatiques et coliques.

par Hela Kochbati

Quels sont les facteurs de risque de la lithiase biliaire ? Et comment se fait la prise en charge de cette pathologie ?

La détermination de la lithiase biliaire

La lithiase biliaire est une pathologie définie par une existence de calculs biliaires. Ces calculs sont présents dans la bile ou dans les voies biliaires.

Les signes de la lithiase biliaire

Le patient présente divers signes  et tels que des douleurs abdominales. La crise de la lithiase survient par un épisode colique hépatique, la douleur peut s’irradier jusqu’au niveau de l’extrémité du membre supérieur droit. Elle est intermittente, elle peut persister une dizaine de minutes à quatre heures. Dans certains cas,  cette pathologie ne présente pas de symptômes.

La morphologie et la composition de calculs biliaires

Les calculs biliaires peuvent avoir une forme ronde à sphérique. Ils  ressemblent  à des grains de sable. Ils  sont formés de cholestérol. Ils peuvent être de couleur jaune ou blanche. Dans certains cas, les calculs biliaires peuvent être de couleur marron ou noire, ces calculs sont composés de déchets des pigments de dégradation de l’hémoglobine. Les calculs peuvent être adjoints et sont visibles. Les calculs biliaires peuvent avoir une taille de 1 mm à 10 cm. Lors d’une lithiase biliaire,  il peut y avoir un calcul ou plusieurs « cailloux » dans la voie hépatique et biliaire.

Les facteurs déterminants de risque de la lithiase biliaire

Il existe plusieurs facteurs de risque qui induisent  la lithiase biliaire.  Parmi ces facteurs, une prise médicamenteuse inappropriée, une grossesse lithogène, une addiction tabagique et alcoolique, une alimentation riche en lipides. Il existe également des facteurs génétiques qui entraînent un risque accru de la manifestation de cette maladie. Certaines pathologies génétiques comme  la maladie de Crohn, l’intolérance au gluten ou l’allergie au lactose en augmentent aussi  le risque. Par ailleurs,  la lithiase biliaire peut être associée à une  maladie infectieuse comme le paludisme ou une anomalie systémique comme l’hémolyse.

Les complications de la lithiase biliaire

Il existe de nombreuses complications de la lithiase hépatique comme la cholécystite ou le cancer de la vésicule biliaire. Le calcul peut entraver le collet vésiculaire ou le canal cystique en obstruant la partie inférieure du canal cholédoque engendrant le syndrome de Mirizzi.

Par ailleurs, le calcul peut passer au niveau de la voie cholédoque principale et entraîner  une angiocholite, le patient peut ainsi développer un choc septique, une insuffisance rénale et des troubles de la vascularisation.

Le calcul peut être entraîné dans le canal de Wirsung et induire une pancréatite, l’inflammation pancréatique peut évoluer et engendrer une péritonite.

Dans le cas de la cholécystite chronique,  le calcul affecte le côlon droit et peut altérer aussi bien le fond de la vésicule que la paroi de la vésicule biliaire.

La prise en charge de la lithiase biliaire

Le traitement de la lithiase biliaire dépend de la cause de celle-ci, de sa nature et des antécédents. Les calculs de  très petite  taille  ne nécessitent pas de traitement médical. Par ailleurs, certains calculs qui peuvent entraver les voies hépatiques et biliaires et constituer un péril pour la vie, seront traités par chirurgie. Cette intervention se fait soit voie classique,  soit par cœlioscopie, soit par voie endoscopique.

Note de spécialiste Dr Mariem Mesaoudia  Fitouri Spécialiste en médecine interne

Comment déterminer une lithiase biliaire ?

La lithiase biliaire consiste en l’apparition de calculs au niveau de la vésicule biliaire. C’est une pathologie sous-estimée et sous-diagnostiquée. De nombreuses personnes peuvent avoir une lithiase biliaire sans le savoir. Cette maladie est souvent découverte d’une manière insidieuse. Ces calculs peuvent progresser, soit au niveau des canaux hépatobiliaires, soit au niveau du foie. Ils peuvent être asymptomatiques.

Comment la diagnostiquer ?

L’examen clinique se fait par l’interrogatoire et la clarté des signes cliniques. Le diagnostic de ces calculs se confirme par une échographie abdominale.

Quels sont les signes d’une lithiase biliaire ?

Les symptômes de la lithiase biliaire se manifestent par des douleurs au niveau du côté de l’abdomen et une fièvre avec un ictère. Les douleurs peuvent être irradiées au niveau de l’épaule en hémi-bretelles ou en hémi-ceinture abdominale. Parfois, suite à la formation des calculs biliaires, la vésicule biliaire peut s’infecter et dans ce cas on doit opérer le patient en urgence. Ces calculs biliaires peuvent être diagnostiqués d’une manière aléatoire. Dans certains cas, les calculs biliaires atteignent le foie par le biais des canaux biliaires, ce qui entraîne un obstacle à la circulation de la bile.

Quelles sont les causes de la lithiase biliaire ?

Parmi les causes, on retrouve des facteurs héréditaires, l’excès de poids, l’augmentation du cholestérol au niveau du sang et, par la suite, au niveau de la bile. L’hypercholestérolémie entraîne une cristallisation du cholestérol au niveau de la bile et la formation de calculs biliaires. De même, les troubles endocriniens et les fluctuations ostrogéniques peuvent induire une lithiase biliaire chez les femmes.

Quelles sont les complications ?

Parmi les complications, il y a les infections. Il peut se produire ce qu’on appelle une cholécystite aiguë, la vésicule biliaire s’inflamme et s’infecte. Le seul traitement dans ce cas est la chirurgie, par l’ablation de la vésicule biliaire, soit par voie de laparoscopie, soit par voie de cœlioscopie. Sinon, les calculs au niveau de la vésicule biliaire passent au niveau des canaux hépatobiliaires, au centre de l’organe hépatique, entraînant une entrave à la circulation de la bile ou atteindre le pancréas, ce qui engendre des complications sévères comme une angiocholite ou une pancréatite aiguë.

Comment se fait la prise en charge de la lithiase biliaire ?

Dans certains cas, le traitement de la lithiase biliaire se fait par la prescription d’antibiotiques. Parfois, les calculs biliaires peuvent engendrer des complications qui nécessitent une intervention en urgence pour l’ablation de la vésicule biliaire ou l’extraction de ces calculs selon la gravité de la lithiase.

Des conseils pour nos lecteurs pour la prévention de la lithiase biliaire ?

Il n’existe pas une prévention proprement dite. Cependant, il est nécessaire d’adopter de bonnes règles hygiéno-diététiques. Par ailleurs, il est important d’éviter les aliments trop gras et les repas copieux. Il faut également en connaître les signes et plus le dépistage de cette affection se fait précocement, mieux elle est prise en charge. Quand on a mal au niveau de l’abdomen, du côté droit au niveau de l’hypochondre droit ou lorsque le patient sait qu’il a des calculs au niveau de la vésicule biliaire, qu’il présente des algies abdominales et une fièvre, il doit consulter en urgence pour éviter des complications dans la prise en charge.