psoriasis le vrai du faux

Psoriasis : le vrai du faux

Publié le

Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire à de multiples facettes. Elle demeure méconnue et certaines idées qui sont perçues ne sont pas toujours vraies.

par

Dans cet article, nous faisons un zoom sur le vrai du faux de cette affection érythémateuse qui prend forme avec des lésions rougeâtres et recouvertes de squames. Il s’agit de briser les idées reçues et d’expliciter des concepts qui peuvent être dans la tête des personnes mais qui ne correspondent pas à la réalité du psoriasis.

1- Le psoriasis est une maladie dermique contagieuse

Faux – Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire, ce n’est pas une affection contagieuse. Il y a zéro risque d’être contaminé par une personne atteinte de la maladie psoriasique. Cette inflammation de la peau est en fait due à une dérégulation du système immunitaire qui engendre une prolifération de renouvellement en excès de kératinocytes. Ces cellules de l’épiderme mettent environ un mois pour régénérer alors que dans le cas anormal ces cellules épidermiques se multiplient et se renouvellent au but de six jours.

2-Il y a un risque de transmission génétique du psoriasis

Vrai – Lorsque le patient présente des antécédents familiaux, soit un parent ayant un psoriasis, il a un risque de 30% à 40% de développer cette affection dermique chronique. Dans certains cas, lorsqu’il y a une transmission génétique, cette pathologie inflammatoire cutanée peut paraître dès l’enfance. Les signes du psoriasis se révèlent par des plaques rouges se disséminant dans différentes parties de l’organisme, soit au niveau du cuir chevelu, des membres supérieurs ou inférieurs, de la poitrine, du ventre et également du dos.

3- Le psoriasis est dû à un contact d’objets souillés et d’un environnement impropre

Faux – Le psoriasis n’a pas pour cause un manque d’hygiène. C’est plutôt une affection liée à un dysfonctionnement immunitaire. Pour certains patients, l’excès de propreté entraine une multiplication des kératinocytes d’une manière anarchique, avec une raideur, une rigidité, une rugosité et une sécheresse de la peau et c’est la survenue de la maladie psoriasique.

4- Le psoriasis a pour origine le stress

Faux – En aucun cas, la cause du psoriasis apparaît sous l’effet d’un état de stress. Cependant, lors du stress ou d’une anxiété, les poussées cutanées peuvent s’intensifier et engendrer plus de réactions inflammatoires éruptives. Par ailleurs, d’autres facteurs de risque peuvent accroître les poussées inflammatoires comme certaines infections, des médicaments non adaptés, le diabète, les affections cardiovasculaires, l’hypertension artérielle et la surcharge pondérale. Le psoriasis ne touche pas les personnes stressées et les gens stressés ne sont pas forcément atteints de cette maladie chronique de la peau.

5- Le psoriasis peut être source d’une éviction sociale

Vrai – La maladie psoriasique est une affection dermique qui s’affiche au niveau du cuir chevelu, du cou, du décolleté ou des membres. Elle peut être une source d’handicap et de problèmes et de difficultés d’insertion et d’intégration dans le milieu social. Socialement, il y a des phénomènes de rejet chez les jeunes et les adolescents dans les lycées et chez les adultes en milieu professionnel

6- Le psoriasis n’affecte que la peau

Faux – Le psoriasis peut évoluer dans un tiers des cas et entrainer des troubles articulaires. Cette maladie chronique touchant la peau peut se transformer en rhumatisme psoriasique et induire une polyarthrite rhumatoïde. Ce rhumatisme psoriasique est invalidant. En effet, il surgit avec des douleurs nocturnes et un dérouillage matinal important associés à une rigidité articulaire et une incoordination des gestes et des mouvements. Dans certains cas, des patients ayant un psoriasis souffrent de syndrome diabétique ou de pathologies cardiovasculaires.

7- Le psoriasis peut être amélioré par certains régimes

Vrai – Effectivement, certains régimes alimentaires peuvent avoir des bienfaits comme c’est le cas du régime méditerranéen. Ce type d’alimentation est sain et équilibré et peut avoir un impact positif sur le psoriasis en atténuant notamment l’ascèse des signes et en contribuant pour un meilleur état de santé des patients.

8- Le psoriasis est une maladie curable

Faux – On ne peut guérir cette affection cutanée liée à un dérèglement de l’immunité entrainant des réactions inflammatoires au niveau de la peau. Par contre, la prise en charge peut réduire nettement et considérablement les différents signes de l’éruption cutanée, réduire d’une manière significative les poussées érythémateuses et éliminer des séquelles aggravant cette maladie de la peau. Dans ces termes, il y a des médicaments efficients comme les corticoïdes tel le méthotrexate et également des immunosuppresseurs comme des biothérapies qui peuvent améliorer nettement la qualité de vie des patients et apaiser les poussées intermittentes qui peuvent surgir à la suite des réactions inflammatoires de cette maladie dermique et éruptive.