tendances tourismes, voyager autrement

Tendances tourisme : 8 nouvelles manières de découvrir le monde

Publié le

Dans un monde ou la conjoncture globale n’est plus à la fête, le secteur du tourisme évolue et s’adapte en conséquence, en inventant de nouvelles ouvertures, de nouveaux concepts pour s’adapter à l’expansion de cette activité économique de masse et qui occupe une place importante de sur le plan des échanges commerciaux et aux nouvelles formes de consommation.

par

On voit apparaître de nouvelles formes d’activités touristiques, de nouvelles manières de concevoir ses vacances, de choisir sa destination et ses activités en prenant compte de la crise, des paramètres sécuritaires, sanitaires mais aussi éthiques et culturels. Le touriste tunisien même s’il reste en majorité classique prend le train en marche et s’ouvre à de nouvelles destinations pour profiter à fond et faire de chaque vacance une aventure exceptionnelle.

Cette année, pour la saison 2017 et à côté des séjours classiques en hôtel, au bord de la mer ou en montagne, la
tendance est au « tourisme responsable » : une appellation générique qui regroupe des pratiques innovantes pour
le tourisme. L’essor d’un esprit de consommation collaborative pour faire face à la crise mondiale a fait naître des circuits, des modes d’hébergements et des loisirs différents.
Nous sommes bien loin de ce tourisme de masse des années 80 ou les choix étaient limités et peu imaginatifs. La mode touche aussi notre façon de concevoir nos vacances et voici les tendances mondiales de
l’année en matière de vacances :

Eco tourisme

Ou ce qu’on pourrait aussi nommer « Partir Au vert » : C’est une façon de voyager dans un environnement naturel et dans le respect des écosystèmes locaux ou les populations. Encore peu développé en Tunisie, ce choix de voyage est pourtant un secteur porteur. Vous serez accueillis dans des aires de campings écologiques, énergétiquement vert, des cabanes dans les arbres, des tipis, ou chez l’habitant lors d’un séjour à la ferme, ou dans des gîtes ruraux, etc. Bref, un retour à la nature et à la simplicité conforme à une conscience écologique de plus en plus vive. La préoccupation écologique est par ailleurs un vrai moteur de choix qui oriente la politique touristique dans certains pays.

Le tourisme équitable

Cette nouvelle tendance de consommation en général touche aussi le tourisme. C’est une philosophie globale de recherche de valeurs et de sens dans la consommation. Ce mode de tourisme est axé sur des valeurs de solidarité et
d’engagement. Promu par des associations internationales telles que l’ATES, Association pour un Tourisme Équitable
et Solidaire, et des agences de voyages engagées, il priorise le choix des valeurs dans le choix des destinations. Il s’agit d’aller à la rencontre de communautés ou de personnes qu’on va côtoyer pendant le séjour, s’engager pendant une ou plusieurs semaines à l’élaboration d’un projet pour participer à l’amélioration des conditions de vie.

Le tourisme solidaire

C’est un terme qui regroupe les formes de tourisme alternatif qui mettent l’être humain au centre du voyage et qui s’inscrivent dans une logique de développement des territoires. Par exemple, le voyagiste soutient financièrement des actions de développement local grâce à une partie du prix du séjour. L’implication des populations locales dans les différentes facettes du projet touristique, le respect de la personne, des cultures et de la nature et une répartition plus équitable des ressources générées sont les fondements de ce type de tourisme.

L’hébergement collaboratif et alternatif pour plus d’authenticité

Loger chez un particulier plutôt qu’à l’hôtel, échanger sa maison pendant les vacances plutôt qu’en agence : ces pratiques sont les signes d’un nouvel esprit de la consommation, à tendance collaborative, qui impose de nouveaux codes et même une nouvelle économie.
Airbnb, est valorisé aujourd’hui à 25,5 milliards de dollars (juin 2017) soit bien plus que certains groupes hôteliers. C’est une nouvelle façon d’être au plus prés de chez soi, en voyageant.

Le tourisme créatif et culturel

Le tourisme culturel est une tendance réhabilitée, classiquement organisée autour de visites guidées du patrimoine
culturel et historique des pays visités, il évolue vers un tourisme créatif, plus actif et plus expérimental. Le tourisme créatif est basé le plus souvent sur l’hébergement collaboratif mettant ainsi plus en valeur le contact humain pour le touriste, l’expérience de ses propres talents, la redécouverte active et participative de savoir- faire artisanaux par exemple. Les séjours varient selon les destinations : Un stage de Flamenco à Séville, élaborer une étole selon la tradition Maya au Guatemala, une formation de boulangerie à Paris, apprendre la vinification dans un château bordelais sont autant de manières de redécouvrir et vivre une culture, un pays grâce à des expériences uniques.

Vers un tourisme plus expérientiel et connecté

La technologie influence considérablement notre façon de vivre, mais aussi notre façon de voyager.
Allant de la réservation jusqu’aux visites virtuelles des musées et des monuments, sans oublier de télécharger les applications utiles sur son Smartphone qui fait aujourd’hui partie intégrante des bagages du touriste désormais.

Le tourisme urbain redécouvrir différemment la beauté du bitume.

Loin des plages désertes ou des chalets isolés en montagnes, quelques touristes préfèrent rester en ville et s’aventurer au plus prés de la population locale. Les escapades urbaines ont augmenté, à l’échelle mondiale, de 47% au cours des six dernières années. D’ailleurs, de plus en plus de villes à taille humaine attirent les voyageurs grâce à leur scène culturelle, leur gastronomie, leur design urbain, leur patrimoine.
Pour résumer, toutes ces tendances du tourisme tournent essentiellement autour de la recherche d’authenticité, de
découverte, de bien- être …
Un tourisme pour lequel le voyageur opte afin de vivre une vraie expérience de vie pour l’amélioration de soi, loin du tourisme classique.