trouver l'amour à la trentaine

Pourquoi c’est plus dur d’aimer après la TRENTAINE ?

Publié le

Avoir trente ans, c’est atteindre l’âge mature, où la stabilité s’installe dans notre vie, on devient plutôt indépendant, on sait enfin ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas, et la vie nous semble moins compliquée comparant à la vingtaine et l’adolescence bien évidemment. En effet, cet âge dispose de plusieurs avantages, mais aussi il cache quelques inconvénients, que seuls les trentenaires les sauront…

par

Dire qu’on a trente ans, c’est aussi trouver son âme sœur, rompre avec le célibat et penser à fonder une famille. Voyez vous vos copines qui sont déjà en couple, et attendent juste la bague ? Est-ce que vous êtes désormais entourés d’amis (es) d’enfance qui sont déjà mariés (es) et en plus avec deux gosses ?? Ils/Elles ne sont pas mieux que vous commentent votre mère ou vos tantes… Qu’est ce qui vous manque ? Qu’est ce que vous attendez pour franchir le pas et bâtir la petite maisonnette douillette avec votre moitié ? Ces pensées rodent la plupart des trentenaires, transformés à des célibataires endurcis malgré eux…
 
amour à 30 ans
 
C’est ce que la société dicte, voire même impose de faire. C’est un plan qu’on doit tous subir …Après tout c’est quoi le bonheur si ce n’est d’être dans les bras de l’être aimé ? En plus vous avez des revenus stables, vous avez vécu pleinement vos aventures et vos amourettes, pourquoi donc attendre jusqu’à la quarantaine ?!
Malheureusement, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, ou quelque chose qu’on pourra maîtriser… Les imprévus, le vécu, les expériences, et les attentes conditionnent notre choix, et entravent surtout notre capacité d’aimer. Bref, tous ces facteurs nous compliquent encore la vie….Il existe aussi quelques causes clé qui sans en être conscient, agissent sur votre comportement concernant vos relations…

Les exigences conditionnent les relations

Après tant d’expérience, de relations, d’échecs, des amourettes, des histoires d’une nuit et des passions qui durent le temps d’un été, la barre des attentes s’élève très haut : on ne veut plus de la déception, car on en a vécu un tas !
A la trentaine, on cherche plus les coups de foudre, et l’amour au premier regard car on se convainc enfin qu’ils n’existent pas, ou plutôt que la vie n’est pas une séquence romantique à l’eau de rose du film Coup de foudre à Notting Hill… La vie vous semble beaucoup plus sérieuse que cela…
La compréhension, l’empathie, la compatibilité des humeurs, la convenance sociale, l’harmonie entre deux caractères différents, l’alchimie, les perspectives partagées, sont tout ce que cherche une femme/ homme trentenaire ! Et la liste s’annonce encore TRES longue…

La flemme de l’amour

Après 3 décades passées dans la solitude, ou dans le papillonnage d’une aventure à une autre, ou surtout si vous avez vécu une longue histoire d’amour couronnée par un échec, vous allez sans doute trouver des difficultés à vous remettre dans une relation SÉRIEUSE. C’est la flemme qui vous a rattrapé ! Comment recommencer à zéro ? D’où chercher cette patience pour comprendre et connaitre l’autre ? Car ce n’est pas évident de débarquer dans la vie de quelqu’un et s’attendre à ce qu’il vous aime en retour. En plus vous avez subit une perte d’énergie énorme en essayant de réussir vos anciennes relations… Comment prendre sa force à deux mains pour croire à une nouvelle histoire ?

Les réseaux sociaux rendent la concurrence rude

Les réseaux sociaux malgré ils nous facilitent nos choix, comme pour les timides pas très doués de la drague dans la vraie vie grâce à Facebook, Instagram, Snapchat,ils arrivent à se dépasser ou même Tweeter pour les plus intellos…Le monde virtuel s’annonce comme le grand catalogue des hommes et des femmes, qui postent leurs photos, racontent leurs vies, expriment leurs opinions politiques, exposent leurs goûts musicaux…Bref, tout cela est bien positif pour affiner son choix, mais quand la possibilité des choix augmente, quand tout le monde est probablement disponible pour papoter et tchatcher, comment se focaliser sur une seule personne ? Si chacun devient capable de switcher son choix en visitant tout simplement un autre compte facebook comment peut on se concentrer sur une relation sans être perturbé et obnubilé par l’existence d’éventuelles possibilités qui pourraient être plus intéressantes…
D’autres inconvénients qui s’ajoutent sur la liste des effets nocifs des réseaux sociaux : le SPOILING (ce qui diminue vos chances d’oublier votre ex), l’accès facile au sexe grâce à Tinder et les applications similaires, le faux jugement à travers de simples photos qui ne reflètent pas la vraie vie…