le pouvoir du silence

Le pouvoir du silence

Publié le

Nous vivons nos vies immergés dans une cacophonie ambiante : le rugissement des voitures, des avions et des trains, le fracas des machines, le bruit de la construction et de la rénovation, le bruit des radios et des télévisions dans les voitures et les maisons, et de la musique dans tous les endroits imaginables.

par

Bruit intérieur

Ces bruits sont certainement l’une des raisons pour lesquelles la vie moderne est stressante. Mais il y a aussi beaucoup de bruit en nous. Chaque fois que notre attention n’est pas occupée par quelque chose d’extérieur, nos esprits sont remplis de «bavardages de pensées». Un flux de rêveries, de souvenirs, d’inquiétudes, de plans, etc. sur lesquels nous avons peu de contrôle.
Ce «bruit intérieur» a autant de mauvais effets que le bruit mécanique qui nous entoure. Cela crée des problèmes dans nos vies, quand nous réfléchissons à de minuscules inconvénients ou incertitudes qui semblent devenir importants juste parce que nous leur accordons tant d’attention, et quand nous imaginons toutes sortes de scénarios possibles sur des événements futurs au lieu de les prendre comme ils viennent.
 
Le rythme effréné et l’activité constante de nos vies, la quantité massive de stimuli externes qui nous ont bombardés, et le barrage d’informations que les médias transmettent à notre manière, ont rendu nos esprits plus agités et actifs. Nous devons jongler avec des douzaines de problèmes et de soucis différents dans notre esprit juste pour s’en sortir jour après jour, et chaque nouvelle chose que nous voyons ou chaque nouvelle information qui nous est envoyée est potentiellement le début d’un tout nouveau train de pensées qui occuperont nos esprits.
 
 
Les impressions sensorielles que nous absorbons du monde et les pensées qui traversent notre esprit sont comme les images sur un écran de cinéma, mais notre «vrai moi» est l’écran du cinéma lui-même, qui est toujours là même s’il n’y a pas d’images étant projeté dessus.

Le pouvoir de la conscience pure

L’expérience de cette «conscience en soi» peut avoir un effet massivement thérapeutique. Cela apporte le sentiment d’être fermement enraciné en nous-mêmes, d’être vraiment ce que nous sommes. Mais par-dessus tout, nous éprouvons un profond sentiment de paix intérieure et de bonheur naturel.
 
Il est donc essentiel pour nous, dans le monde moderne, de sortir de notre chemin pour cultiver le silence. Les circonstances peuvent nous obliger à vivre dans des capitales suffocantes et nos emplois peuvent être stressants et exigeants, mais nous sommes toujours libres de nous éloigner des stimuli externes et d’essayer de calmer nos esprits en méditant, en allant à la campagne, ou simplement assis tranquillement dans nos chambres.
Nous n’avons pas à remplir notre temps libre avec des distractions qui absorbent l’attention comme la télévision et les jeux vidéo, qui nous éloignent encore plus de nous-mêmes.
 
Nous devrions faire le contraire: assurez-vous qu’il y a des périodes où notre attention n’est pas absorbée, où nous pouvons nous reposer en silence et reprendre contact avec notre vrai moi.
 
Prêter attention au silence comme espace entre nos échanges verbaux permet d’assimiler le sens de ces échanges dans notre psyché et de ce lieu de profondeur dont découle naturellement notre engagement créatif. L’engagement créatif avec nos processus internes nous permet de découvrir qui nous sommes, de prendre en compte des aspects précédemment cachés de nous-mêmes, et de nous reconfigurer, si nous le voulons. C’est ce qui nous permet d’être plus authentiques dans le moment présent. En étant plus authentiques, nous pouvons avoir un impact puissant sur notre monde.
 
 
La communication verbale exprime au monde ce qui se passe à l’intérieur de nous. Le silence, l’écart entre notre conversation, si elle est appréciée, nous permettra de digérer ce que nous venons de dire et de découvrir ce que nous voulons dire ensuite au fur et à mesure qu’il se manifeste dans le moment présent. Notre communication nous permet d’explorer de nouveaux territoires en écoutant ce que nous venons de dire plutôt que de parler de ce que nous savons déjà.
 
Seul le silence est roi….