soda

Première journée internationale de la NASH : la maladie du SODA

Publié le

La maladie de la NASH a plusieurs acronymes, on l’appelle la stéatose hépatique non alcoolique, la maladie du foie gras, la maladie du soda ou encore la maladie de la malbouffe. Il s’agit d’une accumulation des graisses au niveau des cellules hépatocytaires.

par

C’est le mardi 12 juin 2018 qu’il y a eu la célébration de la première édition de la journée mondiale pour la sensibilisation de cette maladie hépatique.

Maladie de Nash ou maladie du soda

La prévalence de cette pathologie ne cesse d’augmenter au cours de ces dernières années à cause de la consommation d’aliments trop gras et trop sucrés sans oublier le phénomène de la sédentarité. Cette affection du foie est généralement asymptomatique, elle survient surtout après l’âge de 40 ans et les facteurs de risque de cette atteinte sont la malbouffe, le surpoids, l’hypercholestérolémie, la hausse du taux des triglycérides et le diabète.

Les conséquences graves de cette pathologie hépatique sont les troubles cardiovasculaires, la jaunisse, la cirrhose, l’insuffisance hépatique et l’hémorragie digestive. Elle pourrait devenir la première causalité de la greffe hépatique. Il est important de diagnostiquer cette affection silencieuse et insidieuse très tôt pour mieux la prendre en charge. La prise en charge de la maladie du foie gras se fait en fonction des signes métaboliques chez le patient.