chirurgie greffe dun penis et du scrotum

Une première mondiale : la greffe d’un pénis et d’un scrotum

Publié le

Ce sont des chercheurs nord-américains qui ont déclaré le 23 avril 2018 une prouesse médicale avec une implantation simultanée d’un pénis et d’un scrotum. C’est une première greffe de ce genre qui est effectuée dans le monde.

par

Le patient était un soldat américain blessé lors d’une explosion d’un engin en Afghanistan. L’opération s’est déroulée avec succès le 26 mars 2018. Elle a duré 14 heures. Andrew Lee, professeur et directeur du département de chirurgie plastique et reconstructrice à l’école de médecine de John Hopkins a révélé : « Nous sommes optimistes sur le fait que le greffé retrouvera ses fonctions urinaires et sexuelles presque normales après une convalescence totale ».

Le greffé retrouvera ses fonctions urinaires et sexuelles presque normales

Ce sont des urologues et des médecins plasticiens qui sont intervenus dans cette opération chirurgicale relevant un progrès médical en matière de greffe d’organes. Par ailleurs, il est à noter que la glande prostatique du patient n’a pas été affectée. Les fonctions de l’appareil génital du patient seront évaluées lors d’un examen après un semestre de l’opération interventionnelle.
Le pénis et le scrotum sans les testicules qui ont été greffés venaient d’un patient décédé. Le soldat blessé a indiqué après son réveil : «Je me suis réveillé après l’opération, je me suis enfin senti normal ». Par ailleurs, il est à souligner que les médecins plasticiens n’ont pas greffé des testicules aux patients pour des raisons éthiques.
De plus, la capacité du bénéficiaire de la greffe à avoir des enfants résulterait en la transmission du matériel génétique du donneur. Presque un mois après la greffe, le patient greffé se porte bien et devrait quitter l’hôpital cette semaine.