agriculture biologique en Tunisie

PRODUITS BIO : Une réponse à la dégradation des sols en Tunisie

Publié le

Sommes-nous conscients de la gravité de ce que nous sommes en train de manger ? Savons-nous que tous les légumes qu’on consomme, les fruits, les viandes et nos poissons ont été traité chimiquement ? Savons-nous que pour produire plus avec une qualité standard, les éleveurs et les agriculteurs font recours à des produits toxiques pour le corps humain tels que les engrais chimiques, pesticides, insecticides, hormones et autres… ?

par

Tout ceci nous amène malheureusement à une augmentation importante des maladies tumorales tels que les cancers et autres comme les troubles hormonaux et de fertilité, cancers… Des chiffres alarmant sont en train de faire face à la réalité et nous pousse à chercher des solutions pour sensibiliser le consommateur tunisien, le mettre en garde afin de réduire cette sorte de lente destruction des sols, des mers, des produits alimentaires et de l’humanité par conséquent.
Une des solutions les plus évidentes, c’est de réduire l’utilisation des produits chimiques et de se convertir en mode biologique pour rassurer le consommateur et le mettre en confiance. Mais avant tout cela, il va falloir le sensibiliser par rapport aux dangers de notre consommation quotidienne d’aliments chimiquement traités.
 
agriculture bio

L’Agriculture BIO en Tunisie

La Tunisie est le premier pays africain ayant mis en place une règlementation pour l’Agriculture Biologique et le deuxième pays Africain en superficies de cultures biologiques. Ce secteur emploi 92% de petits agriculteurs et offre en plus une valeur de 10 millions d’euros sur les produits exportés (DGAB 2014), les produits qui en découlent se vendent dans les dix points de vente (ASTUMA, Vi pour la nature, NAPOLIS BIO, BIO MARKET, ANTIKA, ECO et BIO, Magasin du CTAB, Elixir, Bio diet shop, Bio Store) spécifiques à la vente en Bio en Tunisie. Il englobe les différentes filières agro-alimentaires.

Mais qu’est ce que l’Agriculture Biologique « AB » ?

« La production biologique est un système global de gestion agricole et de production alimentaire qui allie les meilleures pratiques environnementales, un haut degré de biodiversité, la préservation des ressources naturelles, l’application de normes élevées en matière de bien-être animal et une méthode de production respectant la préférence de certains consommateurs à l’égard des produits obtenus grâce à des substances et des procédés naturels » ( Règlement (CE) N°834/2007 du Conseil de l’Union européenne).

L’agriculture biologique a pour objectif :

• Préserver l’environnement, de mieux valoriser les ressources naturelles et par conséquent de contribuer à une agriculture durable.
• Obtenir une production saine et de bonne qualité organoleptique.
• Contribuer au développement du monde rural par l’amélioration des revenus.

Les principes de l‘agriculture biologique

• Production végétale:
En agriculture biologique, on tend à recycler les matières et l‘énergie au maximum. La fertilisation se fait principalement par les engrais organiques et la rotation des cultures.
Le maintien de la fertilité du sol renforce les systèmes de défense naturels du sol et de la plante contre les maladies et les ravageurs.
La fertilité du sol est obtenue par une rotation des cultures équilibrée et diversifiée, une production et un épandage correct des engrais organiques, ainsi que par un travail du sol approprié.
La santé des plantes est assurée préventivement par le choix de variétés résistantes (rustiques, locales, etc.) et adaptées au site, ainsi que par des soins appropriés aux cultures.
Les bandes écologiques favorisent le développement des auxiliaires ainsi que la diversité des espèces.

• Production animale:
La garde des animaux doit être conforme aux besoins des espèces.
En favorisant une certaine liberté de mouvement, on obtient une meilleure santé du troupeau. L’achat d’aliments est restreint. Les hormones de croissance et autres additifs alimentaires non indiqués dans le cahier de charge sont interdits. Concernant les soins vétérinaires, on donne la préférence aux méthodes préventives et la stratégie de renforcer la santé animale. L’homéopathie est une méthode curative très importante.
Ces principes permettent une gestion respectueuse des ressources naturelles et l‘obtention de produits alimentaires sains et exempts de résidus chimiques de synthèse.