harcelement au travail

Profiling du HARCELEUR au TRAVAIL et comment s’en sortir?

Publié le

Le harcèlement au travail se présente sous plusieurs aspects, il peut être sous la forme d’une quantité de travail insupportable imposée, un comportement méprisable, un ton élevé et une malveillance subie tous les jours, un attouchement, des mots adressés portant une connotation sexuelle, des appels excessifs du matin au soir et après les heures du travail, une invitation indécente pour un apéro forcé…

par

Le harcèlement au travail n’est pas une chose anodine à vivre tous les jours, ça peut mener à la dépression, au burn-out ou même finir par une agression… Puisque ces comportements sont devenus de plus en plus fréquents, en voici quelques profilings pour cerner un harceleur et des astuces pour éviter la situation.

Mais qu’est ce qui conduit un collègue, un manager, ou votre supérieur à oser le harcèlement?

Le profil du harceleur est souvent facile à détecter, mais pas pour ceux qui sont en train vivre la situation. Le harceleur se sent en position de supériorité, il se place au dessus de sa victime et a la conviction totale qu’elle ne va pas le dénoncer. De peur de perdre son travail ou de se retrouver avec un scandale inversé, la victime se révèle facilement repérable.
Le harceleur malheureusement dispose de cette intelligence émotionnelle qui lui procure la capacité de détecter les faiblesses chez les autres, sans pour autant les exposer ouvertement.
Il laisse le temps à sa proie afin qu’elle lui fasse confiance, et tout de suite après il commence à opérer sur sa psychologie pour l’affaiblir : pression, bizutage, menaces, une tonne de travail exigée, des heures supplémentaires sans raison claire…
Une fois cette étape est accomplie, la victime se trouve suffoquée et n’aura plus le choix à part s’adonner à son patron (harceleur).
Car même la diplomatie, les détournements de sujet, les petits gestes gentils, et le travail réalisé ne fonctionneront plus avec l’oppresseur. Celui là s’attend à autre chose entièrement.

Comment éviter le harcèlement au boulot ?

– Tout d’abord, il ne faut jamais accepter une charge de travail insupportable, car cela révèle un indice important : vous avez du mal à dire NON.
– Ne jamais raconter sa vie privée ou personnelle, ou discuter à propos de ses difficultés financières. Comme ça vous évitez le chantage émotionnel et tout type de malversation.
– Communiquer uniquement dans le cadre du travail et éviter les sujets pas très professionnels.
– Garder la distance avec les collègues et instaurer une relation purement professionnelle avec les collègues également et non seulement les supérieurs. Ceci facilitera notamment votre droit de dire NON.
– Il faut impérativement cumuler les preuves pour dénoncer le harceleur à la loi ou à votre boss si vous avez été harcelé par un collègue. (Garder les enregistrements téléphoniques, les sms, vidéos si c’est possible, faire appel à des témoins de confiance…). Il faut d’abord qu’il laisse une trace pour que vous puissiez plus tard le manipuler à votre tour.
– Bref, pour mieux gérer cette situation, il ne faut même pas s’embarquer dedans. Dès la première sensation de menace, votre intuition va vous avertir. A ce moment là, vous devez immédiatement imposer et rappeler les limites relationnelles dans votre lieu de travail.