mesfouf

Recettes : Shour HEALTHY pour un SAIN RAMADAN

Publié le

En s’imposant à l’homme, et ce depuis la nuit des temps, comme étant une convenance religieuse et sociale, le jeûne est cette pratique originelle perçue comme étant une forme de purification physique et spirituelle plutôt qu’un acte de pénitence stérile. Ainsi dédié à l’abstinence, jeûner acquiert un usage cultuel et moral dont les bienfaits sont vantés par de nombreux spécialistes.

par

Les bénédictions spirituelles sont souvent mises en avant depuis l’évocation du mois saint ‘Ramadan’. Pourtant, sommes nous familiarisés avec ses gracieusetés et conscients des faveurs dont peut jouir le jeûneur ?
En effet, beaucoup d’encre s’est écoulé concernant les recherches et leurs controverses dédiées au phénomène du jeûne et toutes consentent sur les bienfaits avérés de l’abstinence à la nourriture. Seulement, comme tout rituel, certaines pratiques dessinent une ligne à respecter afin de préserver sa santé et élever son âme vers une « légèreté de l’être » comme pour paraphraser Kundera.
En clin d’oeil aux nouvelles tendances détox adoptées par les stars comme le ‘Intermmittent fasting ‘, le jeûne semble évoquer un grand intérêt thérapeutique et diététique principalement axé sur la régénérescence de l’organisme.
Agissant sur l’ensemble des organes du corps, son action toucherait la flore intestinale en éliminant les bactéries. Quant au foie, il est détoxifié et le pancréas ménagé.
Foncièrement thérapeutique, le jeûne n’est pas un régime en soi. Il est souvent la cause d’une perte de poids grâce à l’apport zéro en calories.
Ainsi, en arrêtant d’ingérer de la nourriture pendant une journée, vous offrez à votre organisme une trêve afin de se débarrasser des impuretés et s’auto-équilibrer.
Pendant le mois saint, le rythme s’invente pour naitre et s’annoncer pendant le « Shour » et rendre l’âme au moment de la rupture du jeûne. Le « Shour » est connu comme étant cette collation rassasiante quasi primordiale et difficilement évitable.
Préparer son corps à une frustration alimentaire passe tout d’abord par un « Shour » réussi par son apport considérable et suffisant en aliments assouvissant l’abstinence annoncée.
Souvent en panne d’idées pour le « Shour », les jeûneurs se rabattent sur des préparations rapides, non équilibrées et souvent nuisibles car non rassasiantes.

Shour Concept

Droô, Bsissa, Assida blanche tunisienne : Rajouter de la graine à nos traditions

Parce qu’il n’y a rien de mieux que les mets de nos ancêtres, la Bsissa ( du blé mélangé à des céréales aromatisées) mais également le Droô (crème de sorgho) sont vivement conseillés de part leurs vertus nutritionnelles.
Pour un soupçon de fantaisie, ne lésinez pas sur les graines, riches en vitamines, et dont l’action de facilitation de la digestion opère comme coupe faim efficace et allégeant.

Droô / Crème de Sorgho

Votre bol de Droô aura désormais un aspect IN parsemé de graines de sésame allié de notre système cardio-vasculaire. Il est à savoir que la graine de sésame est riche en acides gras essentiels, en protéines, en antioxydants et en fer. Pour les plus audacieux, privilégiez les graines de lin à mélanger avec la crème Droô. Riches en acides gras naturels notamment l’oméga-3 et l’oméga-6, ces graines possèdent plusieurs propriétés qui agissent sur l’hydratation de la peau, la conservation de la membrane cellulaire et autant bénéfique au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, cérébral, inflammatoire et hormonal.
 
Droô - Crème de Sorgho

Bsissa Tunisienne

Pour notre Bssissa nationale, osez les graines de chia dont les propriétés sont assimilées à un coupe-faim naturel. Pour vous booster pendant la journée de jeûne, combiner la Bssissa aux graines de chia, sera votre collation de champion.
 
bsissa tunisienne

Messfouf aux raisins

Messfouf aux raisins secs et fruits confits est une variante de couscous à base de semoule de blé pouvant être adoucie au beurre et dégusté à l’heure du Shour. Décoré de raisins secs, votre collation vous aidera à tenir bon tout le long de la journée de jeûne. Des fruits secs et/ou des fruits confits peuvent être rajoutés à votre semoule pour faire varier les goûts et gâter vos papilles.

Riches en acides gras naturels notamment l’oméga-3 et l’oméga-6, les graines de lin possèdent plusieurs propriétés qui agissent sur l’hydratation de la peau. Ses autres vertus ont une action de conservation de la membrane cellulaire.
Elles sont également bénéfiques au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, cérébral, inflammatoire et hormonal. À consommer sans modérations, les graines de lin sont à rajouter à son bol de muesli au petit déjeuner, ou comme ingrédients pour accompagner les viandes et les salades.
 
mesfouf aux raisins