parent toxic

Reconnaître un parent toxique : ce sujet tabou qu’on évite souvent

Publié le

On a souvent tendance à idéaliser les parents, ces deux « anges gardiens » qui nous ont chéris depuis la naissance, et qui ont fait de leur mieux pour nous soutenir et nous protéger. L’image des parents demeure intouchable de point de vue religieux et socioculturel, d’ailleurs c’est pour ce faire que certains enfants, ne réalisent pas leur souffrance, et culpabilisent en accusant ceux qui leur ont donné la vie.

Généralement dans ce cas, l’enfant choisi de s’adapter avec sa situation pour survivre puisque c’est la solution la plus facile, d’autres choisissent de fuir leurs parents sans se retourner au cauchemar des relations toxiques…

On oublie souvent que les parents sont aussi des humains comme les autres, ayant un vécu qui a forgé leur personnalité, qui par malchance pourrait être incompatible avec celles des enfants. La toxicité qu’on souhaite aborder, ne provient pas de l’inconvenance des humeurs, ou du conflit générationnel, mais plutôt de comportement abusif, inconscient ou conscient. Un parent toxique peut être un surprotecteur comme il peut être un parent nonchalant et rarement présent. Comment reconnaitre un parent toxique ?

La souffrance émotionnelle dès le moindre contact

La présence d’un parent toxique, n’est pas un fait anodin. Car, dès que l’enfant devient à la portée de la personne, il ne cesse de lui infliger négativité et agacement.
Un parent toxique que ce soit une mère ou un père effectuent les mêmes attitudes et les mêmes réactions : critiques, humiliation, attentes irréalistes, exigences, indifférence, violence verbale, comparaison, dévalorisation, agression, menace, chantage émotionnel… Si vous avez subit l’une de ces émotions, c’est que vous avez été maltraités psychologiquement.

Un parent toxique critique et méprise

De faute de trop aimer son enfant, le parent attend de lui qu’il soit le meilleur dans son entourage. Pour ce faire, il pourra l’enfermer pour son bien, lui hurler dessus pour l’élever sans méthode pédagogique claire, et parfois ce même parent humilie son enfant pour qu’il puisse améliorer son comportement. Ces méthodes brutes, portent des conséquences lourdes sur la confiance en soi de l’enfant : image de soi négative, déni de la violence, réclusion, remise en question, culpabilité, sentiment d’infériorité et de désespoir…
L’impact de la mauvaise communication avec l’enfant lui fera sentir incompris, et amplifiera sa solitude dans sa souffrance. Le fait de le comparer avec ses frères ou sœurs, ou ses amis de classe ne l’encouragera pas à améliorer ses notes par exemple, au contraire, la réaction naturelle est d’abord de rejeter celui qui l’a matraqué par ses remarques blessantes.

Un parent toxique culpabilise son entourage

Un parent toxique vous convint que toute la difficulté dans laquelle il vous a mis aujourd’hui, est pour votre bien. Ce dernier responsabilise, et culpabilise l’enfant en lui apprenant que c’est à cause de lui qu’il a fait recours à la punition. Les gifles, les hurlements, les incompréhensions, et l’indifférence surtout face aux émotions, seront effectuées sous prétexte d’élever l’enfant. Alors que mener une discussion ou parler autour d’un problème serait largement plus bénéfique que ces attitudes atroces qui plonge l’adolescent dans une vague de questionnements sur sa valeur, et son aptitude pour suivre les instructions de ses parents.

Un parent toxique ne vous laisse pas le choix

Avoir un plan pour son enfant, lui créer une perspective claire pour son avenir, le soutenir financièrement, sont des pensées naturelles pour les parents. Mais imposer « un plan » sur l’enfant, ne fera que le perturber et taire ses ambitions et sa volonté. Le fait d’écouter son enfant, savoir ses tendances, et cerner ses talents et ses points forts, est obligatoire pour diriger ce dernier vers ses objectifs dans la vie. Un parent toxique imposera sa vision des choses, sous prétexte qu’il fait ça pour son intérêt, qu’il est plus expérimenté et donc plus clairvoyant. Dans ce cas, l’enfant doit adopter une forte résistance pour réaliser ce que vous voulez vraiment, au lieu de choisir la facilité et de se laisser.

Un parent toxique est très présent dans la vie de son « enfant »

Depuis le jeune âge de son enfant, le parent toxique essaye de s’incruster dans tous les détails de la vie de son petit. Cette attitude toxique peut se proliférer jusqu’à l’âge adulte, où le parent ne peut plus se contrôler car il a pris cette habitude. Ça commence souvent avec une présence légitimée et une logique trodue: je suis ton père ou ta mère, tu es à moi, je t’ai conçu, donc j’ai le droit de contrôler ta vie, ou du moins de la surveiller de près. Ensuite, la présence devient excessive, que ce soit par téléphone, par mail, ou les visites répétitives au domicile du concerné… Le parent toxique doit tout savoir de vous, de votre vie privée, vos problèmes, vos soucis, ce que vous portez… Dans certains cas, l’intimité devient est une chose inexistant. Il estime que c’est son droit et son devoir de vous cadrer. Tout cela, sous prétexte de l’amour qu’il porte pour son enfant chéri…

Un parent toxique n’essaye pas d’être un modèle

Etre toxique, peut aller jusqu’à ne plus penser à l’avis de l’enfant et son regard. Certains se noient dans l’alcool, mènent une vie pimentée de relations sulfureuses, agressent verbalement ou physiquement devant le petit, drogués ou intoxiqués par les médicaments…Tous ces comportements, infligent à l’enfant une vie déséquilibrée, où le parent ne fait aucun effort pour s’améliorer et offrir un environnement sain et accueillant.