allaitement maternel

Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018

Publié le

Célébrée comme chaque chaque année depuis 1990 par l’OMS et l’UNICEF, la semaine mondiale de l’allaitement a commencé le 1er Août se terminera le 7 Août 2018. Cette semaine a pour but de promouvoir dans le monde entier l’allaitement maternel.

L’allaitement maternel, le fondement de la vie

Le slogan retenu cette année est « L’allaitement maternel, fondement de la vie » (Breastfeeding : Foundation of Life).
 

wbw2018
#WBW2018

 

Un récent rapport de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) constate qu’aucun pays au monde ne suit totalement les recommandations en matière d’allaitement maternel.
Et il recommande de multiplier les initiatives pour promouvoir et à accroître les taux d’allaitement maternel à l’échelle mondiale.
 
Selon ce rapport seulement 40% des enfants de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein.
Or il est désormais prouvé quel’allaitement au sein présente de nombreux avantages pour la santé de l’enfant comme pour la santé de la mère.
 
Il réduit le risque de cancer des ovaires et du sein chez la mère.
Il prévient la diarrhée et de la pneumonie, causes principales de mortalité chez les nourrissons. L’allaitement maternel agit comme un vaccin sur le nourrisson et le protège de maladies pouvant être mortelles.
Selon les chiffre, l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de vie pourrait éviter jusqu’à 13% des décès chez les enfants de moins de cinq ans.
Or seulement 2 nouveau-nés sur 5 sont allaités dans l’heure suivant la naissance soit par méconnaissance, de soit par habitude culturelle.
 
L’UNICEF recommande d’investir dans la promotion de l’allaitement maternel, en privilégiant particulièrement l’accompagnement et le soutien des mères allaitantes.

L’allaitement maternel : facteur économique

Pour parler économie, un investissement de seulement 4,70 dollars par nouveau-né et par an permettrait de sauver la vie de 520 000 enfants de moins de cinq ans et générerait 300 milliards de dollars de gains économiques sur 10 ans, en réduisant les maladies et frais de santé et augmentant ainsi la productivité.
« L’allaitement maternel est l’un des investissements les plus efficaces et les plus rentables qu’un pays puisse faire en faveur de la santé de ses plus jeunes habitants et de la santé future de son économie et de sa société », explique le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake.
Or les investissements mondiaux restent insuffisant, ce qui provoque 236 000 décès d’enfants chaque année et un manque-à-gagner économique de 119 milliards de dollars.

Appel du Collectif mondial pour l’allaitement maternel

Le Collectif mondial pour l’allaitement maternel demande à tous les pays de :
• Accroître les financements en vue de faire augmenter les taux d’allaitement maternel de la naissance jusqu’à l’âge de deux ans.
• Mettre en œuvre dans son intégralité le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et les résolutions pertinentes de l’Assemblée mondiale de la santé au moyen de dispositions juridiques strictes qui soient appliquées et fassent l’objet d’un suivi indépendant de la part d’organisations exemptes de tout conflit d’intérêt.
• Mettre en place des politiques de congés familiaux et d’allaitement sur le lieu de travail, en considérant comme normes minimales les mesures de Protection de la maternité de l’Organisation internationale du Travail, y compris des dispositions portant sur le secteur informel.
• Mettre en œuvre les Dix conditions pour le succès de l’allaitement maternel dans les maternités, notamment en fournissant du lait maternel aux nouveau-nés malades et vulnérables.
• Améliorer l’accès à des conseils qualifiés sur l’allaitement maternel dans le cadre de vastes politiques et programmes d’allaitement menés dans les centres de santé.
• Renforcer les liens entre les centres de santé et la population locale et soutenir les réseaux communautaires qui protègent, promeuvent et encouragent l’allaitement maternel.
• Renforcer les systèmes de suivi des progrès des politiques, des programmes et des financements visant à atteindre les objectifs nationaux et mondiaux en matière d’allaitement maternel.

L’allaitement maternel pour un développement durable

L’allaitement maternel fait partie intégrale des plans de développement durable visant à améliorer les nutrition, à diminuer la mortalité infantile, réduire les risques de maladies non transmissibles (comme le diabète) et favoriser le développement cognitif et l’éducation.
 

Source: OMS – UNICEF
Crédit photo: OMS