surveiller le poids des senior l ete

Senior : profitez de l’été pour perdre du poids

Publié le

Pour les sujets âgés faire un régime constitue dans certains cas une contrainte supplémentaire, parce que ces personnes peuvent présenter des maladies chroniques, une polymédication, la sédentarité et d’autres conditions spécifiques créant des obstacles à l’élimination des kilos en superflus.

par

En effet, le cœur et le système vasculaire ne sont pas ceux des sujets jeunes et les articulations deviennent plus vulnérables avec un risque accru d’apparition de problèmes rhumatismaux dont l’arthrose.
L’été est une saison propice pour entamer un régime même chez les seniors, tout en sachant qu’avec l’avancée de l’âge, chasser les kilos en excès devient un processus résistant.
 

1- On perd plus difficilement des kilos avec l’âge

Au cours du troisième âge, les dépenses caloriques sont supérieures aux apports énergétiques et au cours de cet âge, il y a un facteur favorable avec des conditions métaboliques qui favorisent le gain du poids et un développement d’amas graisseux au niveau de l’organisme, et ce, au détriment de la masse musculaire, induisant d’ailleurs un relâchement cutané et une plus grande potentialité de prise de poids.

2-On entretient un régime efficient chez les seniors

Les régimes des sujets âgés qui ne sont pas suivis par un médecin nutritionniste échouent dans la majorité des cas. Chez le senior, l’élimination d’un excès du tissu adipeux est souvent associée à une diminution de la masse musculaire.
Quand l’organisme du sujet âgé n’est pas bien nourri alors il va assouvir son besoin d’énergie plutôt à partir des muscles que du tissu adipeux et c’est un cercle vicieux puisque quand la personne âgée gagne du poids, c’est la masse adipeuse qui augmente et non les muscles.
Avec l’arrivée de la saison estivale, il est possible d’instaurer un régime particulier avec des petites portions légères, renfermant des légumes et des fruits frais et de saison et ce au cours des trois repas de la journée. Dans ce contexte, un régime semi-végétarien peut être appliqué en prévenant les carences de vitamines comme la vitamine B12 pour la régénération cellulaire et la synthèse des globules rouges, la vitamine D pour le tissu osseux et des éléments comme le fer, le calcium et le magnésium. Il est à noter que 50 g de viande rouge pourrait être remplacée par 200 g de légumes.

3-On opte pour de bons conseils alimentaires pour un régime amincissant chez le senior

Une alimentation saine et une bonne santé vont de pairs. Il est conseillé de suivre les conseils d’un nutritionniste diététicien pour la perte de kilos chez un sujet âgé.
Dans ces termes, le régime alimentaire doit être équilibré, modéré et diversifié pour répondre aux besoins des seniors ; adopter à titre d’exemple le régime crétois qui pourrait aider à rester jeune et à augmenter l’espérance de vie chez ces sujets. Une source alimentaire protéinée est conseillée à chaque repas ainsi que des produits légumiers frais, des crudités ou des mets cuits, des fibres, des probiotiques, des vitamines, peu de sel, peu de gras, peu de sucre, peu d’épices et peu de féculents, qui peuvent entraîner des ballonnements, des flatulences et des troubles digestifs chez la personne âgée.

4- On recommande l’activité physique régulière spécifique et adaptée

L’activité physique régulière est recommandée pour toute catégorie d’âge en particulier pour les seniors ; d’abord pour sortir du quotidien mais également pour faciliter la perte d’un excès pondéral. L’exercice d’un sport d’une façon régulière contribue à la fonte de la graisse intra-abdominale.
Il est possible de perdre 10% de son poids à cours terme, par exemple le trimestre de la saison estivale, sans gros efforts avec une activité régulière comme la marche rapide, la natation, l’aquagym, le yoga et le cyclisme. Les seniors qui pratiquent une activité physique régulière vieillissent moins vite et demeurent en bonne santé. De plus, le corps n’a pas d’âge limite pour être en bonne forme et bien entraîné.
Il faut bien évidemment adapter les efforts physiques de l’individu à son propre corps, et à cet effet un avis médical est recommandé. En effet, chaque senior est différent et unique, il peut être à risques de chutes, de blessures, d’accidents domestiques ou souffrir d’une maladie qui affaiblit et fragilise l’organisme et ne permet pas d’effectuer des efforts trop intenses.