belles-meres toxiques

Les signes avant coureur : Votre belle-mère est-elle toxique ?

Publié le

Dans de nombreuses familles, les belles-mères sont connues pour être exigeantes, autoritaires et critiques. Sources de tension, ells instaurent souvent une ambiance conflictuelle qui se rabat sur le couple et va même jusqu’à le détruire.

En effet, comme toute personne toxique, une belle-mère peut souvent l’être ou le devenir dès le premier jour ou vous faites connaissance. Pour vous protéger et protéger votre petite famille, vous devez pertinemment savoir à qui vous avez à faire, alors voici 10 signes révélateurs d’une belle-mère toxique.

1. Elle a toujours raison, sans doute.

Ce qui veut dire qu’elle n’a jamais tort. Elle n’admettra jamais avoir tort, et elle ne s’excusera jamais pour quoi que ce soit. À ses yeux, vous (et peut-être votre conjoint) êtes la seule personne à blâmer.

2. Elle est dédaigneuse.

Elle t’ignorera la plupart du temps. Elle n’écoutera pas un mot de ce que vous lui dites. Elle ignorera également toutes vos realizations et les efforts que vous faites pour entretenir votre maison et votre amour pour votre conjoint et admet que tout cela est insignifiant et indigne de son attention.

3. Elle vous communiquera, d’une manière délicieusement subtile, que vous n’êtes pas assez ‘bonne’ pour son fils et pour sa famille.

Elle ne le dira pas à ouvertement, mais vous saurez entendre le message fort et clair, entre les lignes.

4. Pour dominer, elle s’attend à ce que vous lui plaisiez.

Cela inclurait votre participation à chaque événement familial, un cycle d’apprentissage de sa façon de cuisiner, l’adoption de sa culture et de ses affinities politiques, et enfin, lui donner des petits-enfants, qui lui ressemblent surtout. Si vous ne faites rien de tout cela, vous êtes en effet une belle-fille indigne !

5. Si vous ne vous pliez toujours pas à sa volonté, elle commencera une campagne de dénigrement auprès de son cercle restreint, pour essayer de retourner la famille contre vous.

Si elle réussit, ils commenceront tous à faire pression sur votre mari pour qu’il vous quitte, car ils sont juste « inquiets pour lui » et qu’ils « veulent qu’il soit heureux ».

6. Envahissante, elle ne respectera pas vos propos, vos choix ou votre espace personnel.

Elle viendra à votre maison sans invitation et sans préavis, s’attendant à être accueillie à bras ouverts. Elle jugera avec mépris l’état de votre maison, le ménage à moitié fait et comment vos enfants sont sans discernement.

7. Manipulatrice dans l’âme, elle utilise les jugements, la culpabilisation et le silence sournois afin de vous intimider vous et votre conjoint.

Si ce dernier ne se met pas de son coté, c’est la guerre déclaré ! Elle sera aussi punitive et destructrice envers lui.

8. Elle aime le public, et elle est très préoccupée par les apparences.

En public, elle mettra en scène une charmante femme cultivée qui est une gardienne altruiste de sa famille. Ils ne connaîtront jamais l’autre visage qui vous fait la misère.

9. Comme toute narcissique, elle voit ses enfants non pas comme des individus, mais comme une continuité d’elle-même.

Tout ce qu’ils font se répercute sur elle, alors elle fera tout son possible pour corriger toute « déviation » du chemin qu’elle a choisi pour eux. Cela inclut les personnes qu’ils épousent ; vous en l’occurrence.

10. Il y a des « bons jours » où tout semblera normal. Vous pourriez meme être tenté de penser que les choses s’améliorent. Vous avez tort !

Vous ne verrez pas cela venir, elle se retournera contre vous, et vous serez rappelé qu’elle ne vous acceptera jamais, et que vous ne pouvez jamais être proches.

Bien que difficile, essayez d’être objectif lorsque vous évaluez la situation.

Honnêtement, demandez-vous si elle a une opinion valide sur vous et votre couple.
Considérez si ses actions et ses mots proviennent d’un lieu d’amour, et si cela doit être reconnu en tant que tel.
Considérez aussi, si elle se bat avec le sentiment d’avoir été détrônée en tant que matriarche puissante de la famille, et s’il y a des façons de la faire se sentir importante et nécessaire.
Êtes-vous une victime totale dans ce scenario ou faites-vous des actes ou dites-vous des propos qui sont à l’origine de cette cassure entre vous ? Si c’est le cas, réfléchissez à la manière dont vous pouvez changer la façon dont vous gérez la situation ou réagissez à celle-ci, afin de ne pas susciter d’antagonisme.