chicha

Les substances tabagiques et les ravages du tabagisme

Publié le

Les trois quarts des substances tabagiques vendus dans notre pays sont des cigarettes. Il y a aussi d’autres produits pour les fumeurs comme la pipe, le cigare, le cigarillo, la cigarette électronique et la chicha. Chaque produit tabagique a ses caractéristiques et ses méfaits pour la santé.

par

La Tunisie est le premier pays arabe en matière de tabagisme. La prévalence du tabagisme chez les hommes avoisine un taux de 50% alors que la prévalence des femmes qui fument est aux alentours de 10%. Plus de 11 mille tunisiens décèdent chaque année à cause des maladies liées au tabagisme. Par ailleurs, plus de 7 mille enfants et adolescents âgés entre 11 et 15 ans continuent à fumer et soit près de deux millions de jeunes adultes et adultes continuent à fumer au quotidien.
 
fumer tue
 

En dehors d’une consommation régulière des cigarettes, des jeunes utilisent le tabac à rouler ou une quantité de cigarettes à raison d’y ajouter dans certains cas des drogues comme le cannabis (zatla).
De leurs impacts sur la santé et les conditions socio-économiques, l’usage du tabac, des drogues et l’addiction constituent un fléau de santé publique prioritaire en Tunisie comme dans la majorité des pays du monde. Il y a une prévalence élevée de l’usage du tabac chez les lycéens de la tranche d’âges de 15 à 17 ans.
La prévalence de la consommation des cigarettes à cette catégorie d’âges selon les estimations de 2017 a été de 25,1% et de 16,8% pour la chicha. Cette consommation du tabac est plus courante chez les garçons que chez les filles. Par ailleurs, la prévalence pour le tabagisme pendant une fois dans la vie a été de 46,2% chez les garçons contre 12,7% chez les filles. La consommation de cannabis au moins une fois dans la vie des adolescents a été de 3,8%.

Des risques majeurs des produits tabagiques sur la santé

La nocivité pour la santé du tabac est en rapport avec la teneur en nicotine, en monoxyde de carbone mais aussi la concentration en benzène et au benzopyrène. Les effets sur la santé se manifestent par des anomalies pulmonaires comme les contraintes respiratoires, l’asthme, la bronchopneumopathie constructive et le cancer du poumon.
Les risques pour la santé du fumeur sont élevés. Il y a d’abord le risque de BPCO qui est majoré de 45%, ensuite le risque de cancer du poumon est multiplié par cinq et le risque de cancer de la vessie qui triple.
Un cigarillo étant un type de cigare de petite taille, les suites sur la santé sont donc équivalentes à celles du cigare, c’est-à-dire des affections ORL, des difficultés de la respiration et les cancers des voies aériennes supérieures.
 
fumer la chicha
 
Quant à la pipe, elle est égale à cinq cigarettes. Pour la chicha, il est à noter qu’elle est consommée depuis des temps lustres en Afrique du Nord, dans le Moyen-Orient et dans les pays du Sud de l’Asie. La chicha est aussi à l’origine de plusieurs problèmes de santé tout comme la cigarette classique comme les pathologies respiratoires, cardiovasculaires, oncologiques. Les ravages en rapport avec ces produits tabagiques consommés soit en mode unique ou en combinant différentes substances sont essentiellement les infections dentaires telles les parodontites, les cancers de la gorge, des poumons, de l’estomac et du côlon et sans oublier l’effet de la dépendance.

La cigarette électronique et des effets potentiels pour atténuer l’addiction

vapotter
 
Il est connu que la cigarette électronique constitue un dispositif pour atténuer l’addiction nicotinique chez des millions de fumeurs. Dans ce contexte, ce type de cigarette différent de la cigarette classique ne fait qu’élever marginalement le nombre des fumeurs par vapotage. Cependant, la cigarette électronique supporte et soutient les personnes tabagiques contraints de se libérer de leur dépendance nicotinique d’une manière progressive. Par ailleurs, le vapotage est un mécanisme qui n’est pas sans risque pour la santé puisque les cigarettes électroniques peuvent être à l’origine de l’initiation au tabac pour les adolescents et les jeunes adultes et engendrer des ravages substantiels de santé ayant un attrait pour la nicotine et provoquer des risques pour la santé comme l’allergie respiratoire et l’obstruction des voies respiratoires.

Une sensibilisation pour atténuer les méfaits tabagiques

En parallèle avec les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de santé publique pour lutter contre les ravages entraînés par le tabac, la diversité des produits est une des raisons de la persistance de la consommation de cette substance nocive et nuisible pour la santé. L’industrie tabagique cherche à créer de nouveaux produits à base de nicotine dans le but de maintenir et de sauvegarder un effet d’attraction pour le tabac et ses dérivés et par conséquent la persistance de la consommation des jeunes et des adultes et générer des bénéfices dans ce secteur et cela notamment aux dépens du coût des maladies pour la santé publique.