tunisie les doyens soutiennent les jeunes medecins

Tunisie : Les doyens soutiennent les jeunes médecins

Publié le

Les doyens des Facultés de Médecine de Monastir, Sfax, Sousse et Tunis ont réaffirmé leur compréhension vis-à-vis des revendications académiques des étudiants en médecine et ont annoncé ci-après les décisions communes qu’ils ont prises.

par

En effet, les doyens des Facultés de Médecine ont réagi d’une manière pragmatique aux revendications des étudiants enseignants, aux étudiants et à l’opinion publique :

1) Le Diplôme de Docteur en Médecine sera délivré immédiatement après la soutenance de la thèse sans attendre celui de la fin de spécialité.
2) La confirmation de la médecine de famille en tant que spécialité avec une durée de formation de 3 ans.
3) La préservation des droits acquis des étudiants, actuellement inscrits, leur permettant d’opter selon leur choix pour 8 ou 9 ans de formation.
4) La conformité de la réforme selon les standards internationaux.
5) La révision des modalités du concours de résidanat (démission du troisième cycle et autres).
6) L’engagement à finaliser le texte de la réforme des études médicales et des mesures transitionnelles après concertation entre les intervenants académiques et les étudiants, avant mi-mai 2018, afin de préserver les droits des premières promotions.

L’approbation de ces mesures doit inciter nos étudiants, nos internes et nos résidents à reprendre leurs activités afin de sauver cette année universitaire et limiter les conséquences fâcheuses de cette grève.

Les doyens ont confirmé également qu’ils restent les garants de la qualité de la formation médicale afin de préserver notre médecine.

Les signataires sont : Pr Raoudha BOUSSOFFARA, Doyenne de la Faculté de Médecine de Monastir, Pr Samy KAMMOUN, Doyen de la Faculté de Médecine de Sfax, Pr Hédi KHAIRI, Doyen de la Faculté de Médecine de Sousse et Pr Mohamed JOUINI, Doyen de la Faculté de Médecine de Tunis