canabis

Un nouveau médicament à base de cannabis pour traiter l’épilepsie

Publié le

L’Epidiolex traite l’épilepsie et se caractérise par la présence de son principe actif, le cannabidiol, un composant du cannabis. Ce médicament indiqué dans le traitement de l’épilepsie a reçu un avis positif d’un comité consultatif de la Food and Drug Administration (FDA).

Jusqu’à l’heure actuelle aux Etats-Unis, les médicaments autorisés sont composés de versions de synthèse des molécules du cannabis. Jamais une prise par un traitement renfermant une base d’un actif retrouvé directement dans la plante n’a été autorisée.

En revanche, il existe des états, de plus en plus nombreux, où le cannabis est autorisé. En fait, le cannabis est consommé en joint ou ingéré par les patients, ce qui est bien distinct d’un médicament.

L’usage de ce traitement serait recommandé pour deux types d’épilepsie : les syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet.

Le syndrome de Lennox-Gastaut apparaît entre 2 et 7 ans : il s’agit de l’une des formes les plus graves de l’épilepsie chez l’enfant. Difficile à traiter, il entraîne dans de nombreux cas des retards mentaux représentant un taux entre 1% à 2% des épilepsies de l’enfant.
Le syndrome de Dravet se déclare dans la première année de vie de l’enfant et pour celui-ci aussi, les traitements sont ardus. On peut traiter la fréquence des crises et leur durée, mais pas les évincer complètement dans tous les cas.
En outre, la prévalence de la maladie serait comprise entre 1 cas sur 20 mille et 1 cas sur 40 mille.
Les données transmis de l’agence de la FDA au comité consultatif étaient formulées quand à la position de cette autorité sur le médicament. L’agence médicamenteuse américaine FDA a révélé que les conclusions fournies par le groupe pharmaceutique produisant le médicament, GW Pharma, prouvent l’efficience du médicament. Trois études cliniques ont été réalisées, sur des patients atteints de l’un ou l’autre des syndromes.