bourses d excellence de l universite centrale

L’Université Centrale offre des bourses d’excellence pour 30 lauréats du baccalauréat

Publié le

La directrice du Groupe Université Centrale, première Université privée en Tunisie, Houbeb Ajmi et son recteur, Khaled Ghedira ont tenu une conférence de presse ce vendredi 22 juin au siège du group, sis au lac 1, où il était question de mesures importantes prises par L’UCG en faveur des bacheliers, et aussi, afin de bien entamer la prochaine année universitaire.

par

30 bourses d’excellence pour les bacheliers 2018

Madame Houbeb Ajmi a commencé par annoncer que l’UCG accorde des bourses d’excellence à 30 lauréats du Baccalauréat 2018.

Une initiative qui fera le bonheur des bacheliers qui l’obtiendront, toutes spécialités confondues, vu la richesse et la diversité des formations de l’UCG.

Ces bourses couvriront tous les frais de leur scolarité pendant leurs cursus universitaire; de la première inscription jusqu’à l’obtention du diplôme final aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger.

La répartition des bourses d’excellence se fera de manière équitable sur tous les gouvernorats.
Sur ce volet, Houbeb Ajmi a précisé qu’il y’aura ; « une petite discrimination positive en faveur de quelques gouvernorats pour certaines de leurs régions défavorisées et où d’excellents éléments n’ont pas les moyens d’intégrer de grandes écoles ».
La sélection se fera sur des dossiers de candidature, comprenant l’attestation de réussite et une lettre de motivation à déposer en ligne à cette adresse : @ : bourse_ex@universitecentrale.tn.
Le dernier délai de dépôt a té fixé au 15 juillet 2018 et les résultats seront annoncés le 19 du même mois, au cours de la cérémonie de remise des diplômes.
Pour plus d’information, Nadia Laarif est à la disposition des candidats et est joignable par mail : (larif.nadia@universitecentrale.tn/ ou par téléphone : 29 957 970)
Outre cette bourse, L’UCG prévoit l’octroi d’une autre bourse, durant l’été, celle là sociale et qui est en cours de coordination avec les responsables dans les différents gouvernorats.

D’ores et déjà, un programme bien ficelé, a été mis en place pour les étudiants afin de pousser la qualité et les orienter vers les bons choix.

Houbeb Ajmi a assuré que l’UCG est très avancée sur la préparation de l’année prochaine, laquelle verra l’introduction des Soft Skills et du développement personnel en plus des langues dans les programmes d’enseignement. Elle a insisté sur le souci de l’UCG d’améliorer l’employabilité ; «Nous travaillons à un programme de reconversion des diplômés qui n’ont pas trouvé d’emploi en vue, justement, de les sortir du chômage », a-t’elle renchérit.
De son côté, Khaled Ghedira a mis l’accent sur le rôle formateur de l’UCG en affirmant : «On ne veut pas uniquement des diplômes, ont veut des formations ».

La DG de l’Université Centrale, Houbeb Ajmi n’a pas manqué de rappeler que l’UCG ne perd pas de vue sa politique expansionniste ».

Dans cette optique, deux nouvelles universités ouvriront leurs portes, l’année prochaine, respectivement, à Bizerte et au Kef.