Vivre à Deux

Couple les six phrases assassines !

Publié le
Couple les six phrases assassines !

« Dans le couple, la communication est primordiale ! ». Tel est le conseil bateau que tout le monde vous donnera. Parler, parler, parler… Stop ! Demandez plutôt à ceux qui sont en couple. Eux, vous diront qu’il ne faut pas, pour autant, dire tout ce qui vous passe par la tête !

par Myriam Bennour Azouz

Expérience fut faite de poser à des amis la question de savoir quelle est la pire phrase qu’ils aient entendu de la part du conjoint, cela a été très enrichissant.

Voici le top 6 des pires phrases dans un couple!

Myriam 42 ans

Vous l’aurez déjà compris, peut-être à vos dépens, que vous vous connaissiez depuis peu ou que vous soyez en couple depuis des années, certaines phrases ne sont pas bonnes à dire ! Et d’aucuns ont excellé en la matière :
« Mon mari est instituteur. Ainsi, pendant longtemps, il donnait des notes à tout : les plats que je cuisinais, les blagues que je faisais et même les tenues que je portais ! Plutôt que de donner verbalement son avis, il distribuait des 8/10 et 7/10 ! Ainsi, j’ai même eu droit à un 4/10… Pour ma part, j’avais juste envie de lui répondre que, question tact, il valait un 0/10 ! »
Evitez de tout ramener à une performance, surtout que tout n’est pas forcément sujet à évaluation.

Monaâm 33 ans

Les femmes aussi peuvent avoir tendance à infantiliser leur mari. Pour certains, cette envie de tout régenter de la part de leur épouses est très contraignante et à terme risque même de les déresponsabiliser.

« Chaque matin, avant de partir au travail, c’est la même rengaine, ma femme m’énumère les choses à faire pour la journée : l’ordinateur à faire réparer, les courses à faire, quand chercher ma fille à l’école. C’est bon, je suis un adulte, à croire que j’oublierais de me brosser les dents si elle ne me le rappelait pas ! »
Une relation de couple doit être basée sur la confiance ; vouloir tout savoir peut donner l’impression à votre conjoint que vous le surveillez et, ainsi, provoquer des frictions.

Dans le couple, tout n’est pas forcément sujet à évaluation.

Haythem 35 ans

« Elle m’appelle son gros nounours, ce qui a le don de m’agacer et de me complexer. Cela me rappelle à chaque fois que j’ai des poignées d’amour. C’est vrai, d’accord, mais mon orgueil en prend un coup et ça me donne envie d’aller me prendre un bon hamburger. »

Evitez les réflexions qui mettent l’accent sur un complexe chez votre conjoint. Les allusions n’ont jamais été constructives !

Inès 30 ans

« Chaque fois que je nous allons dîner chez sa mère, mon fiancé ne rate pas une occasion de me faire l’éloge de sa cuisine, poussant le zèle jusqu’à lui demander de me donner les recettes car, selon lui, elle seule sait mitonner de si bons plats ! »

Messieurs, le rêve suprême de votre belle n’est, en aucun cas, de devenir votre tendre maman. C’est une personne à part entière et la compagne que vous avez choisie à vos côtés, elle ne saurait, en aucun cas, être votre nounou ou votre cuistot. Ses goûts et sa façon d’être ne changeront pas forcément juste parce qu’elle est devenue votre épouse.

Walid 33 ans

«L’autre jour, avec ma fiancée, nous nous promenions et, subitement, elle m’a fait remarquer l’élégance, selon elle, d’un passant, me le donnant en exemple. Je me suis senti comme un vrai sac à patates à ses yeux ! »

Mesdames, vous aimez un homme pour ce qu’il est, avec ses goûts, ses qualités et ses défauts. Dites-vous bien qu’il aime, comme tout un chacun, être bien vêtu mais il ne peut jouer la carte de l’élégance 365 jours par an ! Ne lui donnez pas l’impression qu’à vos yeux il n’est pas à la hauteur.

Vous l’aurez compris, personne n’est à l’abri de ce genre de bêtise. Hommes ou femmes sont à égalité quand il s’agit de bévue de communication. Alors, la prochaine fois et avant de parler, tournez votre langue sept fois dans votre bouche et prenez le temps de vous mettre à la place de votre conjoint.

Nada 25 ans

« Mon compagnon n’arrêtait pas de me téléphoner tout le temps pour me demander où j’étais. Ce que je faisais. Avec qui j’étais. Où je me rendais. En fin de compte, je prenais un malin plaisir à inventer juste pour l’embêter ! »

Une relation de couple doit être basée sur la confiance ; vouloir tout savoir peut donner l’impression à votre conjoint que vous le fliquez et du coup provoquer des frictions.

Dévaloriser son conjoint n’a jamais été constructif !